28/09/2013

Paix

 

637291_EAGDF4YFBH77SS41VWWJXKUCXK1E41_ete-indien2-006_H192409_L.jpg

Est plutôt du genre à déboussoler l'homme, cet été indien qui reste au lieu d'avoir été. D'accord indien vaut mieux que deux tu l'auras, mais tout de même. Quoi ? Plutôt lourd comme intro ? Et plutôt nul aussi ? Non mais attendez, l'homme fait ce qu'il peut, là... Et d'ailleurs, c'est weekend pour lui-aussi, hein... Non mais, bande d'ingrats, va... Bref, tout ce rim-ram pour dire que cet estival tardif, immobile et paisible, ne lui va pas des masses. L'automne, avec ses bourrasques, ses nuages bas filant à toute allure, sa grisaille menaçante et ses pluies intempestives s'écrasant sur les carreaux, correspond, hélas, beaucoup plus à la nature tourmentée, agitée et tempêtueuse du mec. Maintenant faut dire aussi que l'homme connaît - du moins pour l'heure, mais ça peut changer du tout au tout, à tout instant, avec l'imprévisibilté de l'orage - un calme intérieur inhabituel. Pour une fois dans sa vie, il ne lui manque... rien. Très rare, ça, cette absence de manque, chez lui qui, précisément, a connu tellement d'absences dans sa vie. Et de privations. Et de vides aussi. Non non, laissez venir cet automne, qu'il se retrouve à nouveau en phase avec les éléments, qui sont son élément naturel.   

11:54 | Commentaires (0) |

14/09/2013

Pyjama Day

L'été indien a été. Ce samedi, c'est plutôt l'automne diluvien. Il pleut, il bruine, il grisaille. Alors aujourd'hui, l'homme, il bouge pas. Mettra pas le nez dehors. Restera en peignoir. En fera un pyjama day, le mec. Peut-être, sur le tard, ce soir, un petit resto douillet et sympa, mais pas plus, hein. Et donc, Jade : et si on allait chez Nespresso, hein hein, on a presque plus de capsules et... naaan, sors pas, moi. Jade (bis) : on pourrait peut-être aller ensemble au Delhaize, hein hein, j'ai besoin de fruits, de légumes et... naaan, j'sors pas j'te dis. Jade (ter) : et si on prenait la voiture, hein hein, et... naaan, j'reste ici, moi. Quoi ? C'est pas social ? Ben non, c'est pas social. A été social toute la semaine, l'homme. Du matin au soir, qu'il a été social. Cinq jours, dix heures par jour, qu'il a été social. Alors en a marre d'être social. Lui faut du "me time". Et un fond de musique qui le détende. Genre ci-dessous.     

Et Jade, tout compte fait ? Ben... ça fait deux heures qu'elle s'est retirée dans la salle de bain et que l'homme doit se farcir le ronronnement de son Epilady. Enfin, il suppose que c'est son Epilady... mmwwoouuuahahaha... m'escuse... 

 

13:14 | Commentaires (5) |