30/11/2013

Retour

 

philippines-600x400.jpg

Après deux mois aux Philippines où il a passé son brevet de plongeur professionnel, où il s'est tapé un tremblement de terre et le typhon Haiyan, où il a gagné sa croûte en plongeant avec des touristes le long des récifs de corail, le fils aîné de l'homme est enfin de retour. Et il a le coeur gros. Plus même, son coeur est là-bas. Il aime les gens de là-bas, la mentalité de là-bas, la beauté des îles de là-bas. Serait pas étonnant s'il décidait un de ces jours de se barrer pour de bon, le fiston, direction Puerto Galera ou un truc du genre. Et l'homme le comprend parfaitement. D'autant que si l'homme a parfois le pressentiment de mener une vie trop étroite, son fils, lui, il sait, qu'ici et maintenant, il est trop à l'étroit dans sa vie. Et ça c'est beaucoup plus difficile à gérer. Surtout qu'il est jeune et qu'il a encore plein de vies devant lui. L'homme, par contre, n'en a plus des masses, de vies encore à vivre : au mieux, une quand il arrêtera de bosser et une quand il entrera dans un home, seniorerie, maison de repos ou autre mouroir du genre. A moins évidemment qu'ils se taillent ensemble aux Philipinnes. Mais là, Jade le tue. Et ça c'est pas une vie non plus...

13:31 | Commentaires (1) |

29/11/2013

Antidote

Chose promise, chose due, l'antidote du machin d'hier... Beverly Jo Scott et Arno, en duo, dans un medley étonnant, détonnant et, personne ne le démentira, dément...     

 

11:46 | Commentaires (0) |

28/11/2013

Perdu

Alors sur ce coup, l'homme vous prévient. Non non, sérieusement. Si vous êtes en manque d'amant, d'amour ou d'amoureux, si vous avez le coeur déjà sombre et qui sombre, si vous êtes en négatif niveau tendresse ou dans le rouge niveau douceur, en un mot si l'autre vous manque, même si ce n'est qu'un rien, qu'un peu, qu'un chouia, surtout, SURTOUT, n'écoutez pas le clip ci-dessous. Sinon vous êtes foutu. Sur toute la ligne. Fichu de chez fichu. Bon pour le Prozac, le cognac et l'aphrodisiaque. Voire même l'hypocondriaque, l'insomniaque et le patraque. Au pire, le toxicomaniaque. Bref, l'homme décline toute responsabilité au cas où vous cliqueriez tout de même, néanmoins, nonobstant et malgré tout sur le machin qui suit... 

Mais, bonne nouvelle, demain l'homme publiera ici même l'antidote musical qui devrait en principe vous guérir de tous vos maux moroses...

10:43 | Commentaires (1) |

26/11/2013

Régime

 

angry_secretary_shouting_at_her_telephone_080076BL.jpg

Depuis que la secrétaire de l'homme a été voir l'une ou l'autre diététicienne, nutritionniste ou autre spécialiste spécialement spécialisée en diététique nutritionnelle, elle se paie une de ces humeurs, je vous dis pas. Même avec des pincettes, n'est pas à prendre. Depuis qu'elle a juste droit chaque jour à 2,14 dl de soupe sans potage, 42 gr de yaourt sans lait, 63 gr de confiture sans fruits, 51 gr de légumineux sans légumes, 8 gr de sels minéraux sans sel et 26 gr de viande non animale ou de volaille végétale, est comme marinée dans le vinaigre, la petite. C'est plus une assistante de direction, c'est un rollmops. Et j'te ronchonne, et j'te gonfle les glandes, et j'te scie les côtelettes : et y a mon bureau qui est trop haut, et y a mon écran qui est trop bas, et y a mon PC qui est trop lent, et y a le chauffage qui est pas assez chaud, et y a mon fauteuil qui me fait mal au dos, et y a les agendas pour 2014 qui sont pas encore arrivés, et quand vous êtes pas là on me téléphone et on dit pas pourquoi, et y a mon bus qui est toujours en retard, et y a le métro qui est toujours bourré... Si ça continue, le bourré, ce sera l'homme. Non mais c'est vrai, on finirait par se foutre une douf à la fin. Rien que pour avoir la paix. Pfff, les nanas, j'vous jure... 

11:19 | Commentaires (1) |

24/11/2013

Après-midi

Aaah l'amour l'après-midi, y a rien de plus sensuel, de plus passionné, de plus exacerbé. Peut être parce qu'il a un petit côté interdit, un petit côté péché, un petit côté fruit défendu, bref un petit côté amant/maîtresse. L'amour le soir, avant de s'endormir, sans trop de fioritures because suis crevé moi, sans chichis because dois me lever demain à six heures moi, droit au but because ai besoin de mes huit heures de sommeil moi, c'est nul à côté de ça. C'est l'amour du mai soixante-huitard contre l'amour bourgeois, l'amour champagne contre l'amour lait chaud, l'amour du flambeur contre l'amour du petit épargnant. D'accord, y a aussi l'amour d'après minuit, genre one night stand, style tu me rends fou toi/peux plus me retenir moi, avec en général un toi et un moi un peu émèchés ma non troppo, la passion dans toute sa brièveté, dévorante, immédiate, explosive : euh... ouais... pas mal non plus ça... Mais, mais, l'après-midi il reste aussi du temps pour l'après-amour... avec quelque part, en fond sonore, une musique façon sky and sand comme ici en-dessous.

      

 

18:23 | Commentaires (2) |

22/11/2013

Pneus

4079126008.jpg

Pour ceux qui n'auraient pas encore monté leurs pneus d'hiver, l'homme conseille vivement de passer au garage... Quoi ? Naan, c'est pas l'attraction, c'est la traction qui compte... Wwwoouuuahahah... Aaah que l'homme peut être con...

12:46 | Commentaires (1) |

21/11/2013

Choix

 

choix B.JPG

"Dans la vie, il n'y a que deux sortes de choix : ceux de la raison et ceux du coeur. Les choix de la raison se font à contre-coeur. Les choix du coeur sont déraisonnables. Dans le premier cas, on se sacrifie soi-même. Dans le second, on sacrifie les autres. Aaargghh, mais qui est-ce qui nous a inventé une vie pareille, hein !? D'autant que ne pas choisir n'est pas une option puisque c'est aussi un choix..." 

Extrait de " De l'échec à la débâcle, en route vers nulle part " de Balthazar L'Homme, professeur émérite de sophistique du revers et de phénoménologie du râteau à l'Université universitaire de Douchy-les-Biloutes.  

16:19 | Commentaires (0) |