11/05/2013

Kiss cam

La kiss cam, vous connaissez? C'est cette caméra qui plonge dans le public pendant les temps morts d'événements sportifs. Résultat : aussitôt remis de la surprise de voir soudain leurs bouilles apparaître en gros plan sur l'écran géant du stade, les mecs et les nanas en profitent pour en mettre une couche et s'embrasser une bonne fois en live devant tout le monde. Parfois aussi, y a des ahuris qui n'ont rien pigé... 

10:26 | Commentaires (0) |

09/05/2013

Promo

 

logo_promo1.jpg

Comme aujourd'hui c'est la fête de l'Ascenseur et que demain il fait le pont - quoi? non, pas le con : le pont - hier l'homme a fait, pour éviter toutes privations, ses provisions en prévision des 4 jours à venir (le lecteur attentif remarquera au passage l'éblouissante créativité linguistique de cet extraordinaire auteur qu'est, disons-le sans retenue, l'homme). Mais une fois de retour au bercail, a eu comme l'impression de s'être drôlement fait avoir, le gars. En particulier au niveau du... papier toilette. En z'effet, a acheté un méga paquet en promo. 12 rouleaux au prix de dix, qu'y a marqué dessus. Et qu'est-ce qu'il constate en y regardant de plus près : que les rouleaux ont subi comme qui dirait une solide cure d'amaigrissement. Sont tellement maigrichons qu'au bout du compte, ses 12 rouleaux de papier-Q, ben... ils reviennent à peu près aux 10 rouleaux "normaux" d'avant. Et attention hein, y a pas que ça. Y a plein d'autres pièges à con dans les rayons. Ainsi le coup de l'emballage. On surdimensionne l'emballage alors que le contenu reste le même. Exemple vécu. Z'achetez un méga paquet de chips, croyant faire l'affaire du siècle, et, une fois ouvert, faut une lampe de poche pour y retrouver les 7 chips et demi qui se sont perdus dedans. Pour le gaufres, c'est du kif. Y en a toujours autant dans l'emballage, seulement c'est comme si elles devenaient plus petites avec le temps. Je sais je sais, le poids est toujours marqué quèque part et faut toujours bien lire les étiquettes. Mais là aussi on peut se poser des questions : et si les grammes d'aujourd'hui pesaient moins que les grammes d'avant, hein ? Aaah, n'y aviez pas encore pensé, hein, à ça. Allez heureusement qu'y a encore des mecs bien éveillés comme l'homme, hein, pour pas que les consommateurs soient pris pour des cons tout court.      

10:48 | Commentaires (0) |

07/05/2013

Schizo

 

Executive-Desk-Sono-D.jpg

Si l'homme n'a plus écrit des masses ces jours-ci, c'est parce qu'il est en train d'écrire. Et attention, hein, pas des débilités déconnatoires ou autres scribouillages geigneux et pas géniaux du genre qu'il largue d'habitude sur son blog à la con, non non, il écrit du curry colon vidé (en latin curriculum vitae... ouais ouais, je sais, le jeu de mots est nul de chez nul, carrément bof et 100% foireux, mais pas que ça à faire, hein...), avec plein de réalisations, d'expériences, de carrières, de diplômes et tout, et tant qu'à faire, se fend aussi d'un magnifique plan de gestion avec plein d'organisation organisée, d'innovations innovantes, d'intégration intégrée, d'amélioration améliorée, de budgets budgétisés, de management managérial et plein d'autres bazars, à tel point que quand y en a plus, ben, en cherchant bien, y en a encore. C'est que son boss se barre à la fin du mois et qu'y a de la promo dans l'air. De la toute belle promo, en plus. De la promo avec à la clé du méga burlingue genre piste de danse, de la BM de fonction et du business seats à Anderlecht, s'il vous plaît. Alors là, on rigole plus, hein. Ah bon. D'accord, sur son blog, l'homme se lâche, se marre, se fout du monde, fait dans la dérision et le dérisoire, mais niveau business, c'est plus la même chose, hein, l'homme est comme qui dirait un autre homme. Un qui analyse, synthétise, concrétise, organise. Un du style directif, persuasif, compréhensif, supportif (barrer les mentions inutiles). Un qui connaît ses dossiers et qui mouille son dossard. Non non, entre le fun hors boulot et le pro en costard-cravetouze, a comme un p'tit côté schizo, le mec ci-avant dénommé l'homme.       

14:17 | Commentaires (0) |

04/05/2013

Mignon

248110_588697327815439_1450168239_n.jpg    

21:27 | Commentaires (0) |

01/05/2013

Mouvement

 

3014_1.jpg

On est le 1er mai et y a partout du rouge combatif, du socialiste revendicatif, de la lutte finale vindicative. Après les discours enflammés, les chants révolutionnaires et les indignations de circonstance, les syndicalistes repus reprendront leur Mercedes d'occase pour rejoindre leurs maisons de banlieue, les ministres aphones leur BMW de service pour retrouver leurs villas avec piscine et les ploucs émèchés le bus 95 pour réintégrer leurs pigeonniers sociaux. Et pour le reste, demain sera comme hier. Mais sur ce coup, l'homme a tout de même comme un doute. Pense pas que ce soit vraiment l'internationale qui sauvera le genre humain, l'homme. Pense que pour vraiment sauver le genre humain faudra autre chose. Une chose du genre qui stoppe le réchauffement de la planète, par exemple. Quelque chose de supérieur à toutes ces idéologies à la con qui deviennent de plus en plus un luxe qu'on peut de moins en moins se permettre, vu le magnifique mur qu'on est tous en train de se prendre avec un train d'enfer. Et qui va nous mener, rouges, bleus, verts, jaunes, noirs, blancs, tous ensemble tout droit à l'enfer tout court.

Et si tous ces jeunes aujourd'hui désoeuvrés, déboussolés et désespérés par des doctrines sans futur, des systèmes sans issues et des structures sans fondement, se mobilisaient et mobilisaient leur temps, leur énergie, leur créativité et leur intelligence pour créer enfin un véritable mouvement humaniste, bien plus vaste et bien au-dessus de la politique et des partis, qui changerait enfin nos modes de vie, de pensée et d'être ? Un mouvement de solidarité humano-humaine, où tous les individus se mettraient au service de tous les individus et non plus d'un individu ou de son propre individu.

Euh... l'homme doit rêver, là.   

10:37 | Commentaires (0) |