09/12/2013

Ennui

L'autre jour l'homme zonait sur YouTube lorsque soudain, tout à coup, et même tout à fait subitement, il est tombé sur un titre de Brel qu'il ne connaissait absolument pas et qui s'appelle "Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient". Alors évidemment, ça l'a interpellé. Et l'a fait réfléchir. D'autant que s'il existe un trait typiquement masculin, c'est bien l'ennui. Blaise Pascal le disait déjà il y a 400 ans : un roi sans divertissement est un homme plein de misères. C'est vrai que les nanas ont toujours de quoi s'occuper, s'affairer, s'activer, pendant que les mecs, eux, très vite ils... s'ennuient. Et alors, très vite aussi, ils deviennent agités, nerveux, tendus. Genre chevaux enfermés trop longtemps dans les écuries et impatients de sortir au grand air. Non non, faut dire ce qui est : un homme qui s'ennuie devient très rapidement ennuyeux. Voire même ennuyant. Ou pire. Puisque pour tromper l'ennui, certains n'hésitent pas à tromper tout court. Ceci dit, la chanson de Brel (1963) est superbe. Surtout cette phrase : "Bon an mal an on ne vit qu'une heure". Peut-être un rien exagéré, mais tout de même, tout de même... 

13:52 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.