24/11/2013

Après-midi

Aaah l'amour l'après-midi, y a rien de plus sensuel, de plus passionné, de plus exacerbé. Peut être parce qu'il a un petit côté interdit, un petit côté péché, un petit côté fruit défendu, bref un petit côté amant/maîtresse. L'amour le soir, avant de s'endormir, sans trop de fioritures because suis crevé moi, sans chichis because dois me lever demain à six heures moi, droit au but because ai besoin de mes huit heures de sommeil moi, c'est nul à côté de ça. C'est l'amour du mai soixante-huitard contre l'amour bourgeois, l'amour champagne contre l'amour lait chaud, l'amour du flambeur contre l'amour du petit épargnant. D'accord, y a aussi l'amour d'après minuit, genre one night stand, style tu me rends fou toi/peux plus me retenir moi, avec en général un toi et un moi un peu émèchés ma non troppo, la passion dans toute sa brièveté, dévorante, immédiate, explosive : euh... ouais... pas mal non plus ça... Mais, mais, l'après-midi il reste aussi du temps pour l'après-amour... avec quelque part, en fond sonore, une musique façon sky and sand comme ici en-dessous.

      

 

18:23 | Commentaires (2) |

Commentaires

ça me rappelle quelques bonnes siestes crapuleuses du dimanche après-midi...

Écrit par : Zosio | 26/11/2013

Répondre à ce commentaire

Crapuleuses crapuleuses... j'dirais plutôt délicieuses, moi... délicieusement interdites...

Écrit par : Un homme à Zosio | 26/11/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.