09/10/2013

Gaz

Grrr-black-white-light-yellow.jpg

L’homme aurait aimé poster ce petit billet sur son blog plus tôt mais une fois de plus ça n’a pas été possible because y avait comme un bug chez Belgacom.  Faut dire que pour les blogueurs, l’accès au back-office de Skynetblogs est un peu comme l’électricité en Afrique noire : parfois ça marche mais souvent ça marche pas. Et il est à craindre que tant que les CEO des entreprises publiques seront désignés en toute transparence et en toute objectivité sur base des compétences de leur(s) carte(s) de parti(s), faudra pas s’attendre à une quelconque amélioration dans les vingt ans à venir. Mais soit, sur ce coup, ce petit coup de gueule vient à point. Car s’être fait dégommer pour cette promo au top du bazar de là où il travaille, et ben, ça le travaille, l’homme. Et beaucoup plus qu’il ne l’aurait imaginé au départ. Surtout la manière. Une demi-douzaine de petzouilles et de pétasses qui ne le connaissent pas, qu’il n’a jamais vu ni entendu, vont en deux heures top chrono conclure qu’il est nul, zéro, quantité négligeable? Non mais attend ! Faut pas rigoler tout de même ! Alors d’abord évidemment, y a de l’abattement, du quèsqu'y m'arrive, du ciel qui tombe sur la tronche. Le KO du mec qui vient d’en prendre plein les gencives et qui ne sait plus où il se trouve et quelle heure il est au juste. Mais aujourd’hui, et chaque jour de plus en plus, il y a chez l’homme comme une envie qui grandit. Une envie de donner un bon coup de botte dans la fourmilière. De donner une solide baffe en retour. D’autant que ça n’a jamais été vraiment le style de l’homme, ça, de tendre l’autre joue après avoir encaissé une beigne, de qui que ce soit sur quelque joue que ce soit. De là ces idées de vendetta qu’il ressasse, qui bouillonnent en lui, qui l’empêchent de dormir. Se venger. Une bonne fois. Une dernière fois. Mais attention, se venger, d’accord, mais avec intelligence, hein. Question de ne pas prendre le retour de manivelle en pleine poire. Et c’est précisément là que réside le problème : la vengeance intelligente, ça n’existe pas. Une injustice ne se rétablit jamais par la vengeance, du simple fait que se venger est justement le contraire de la justice. Et donc contre productif. Toujours. Alors l’homme ne sait pas trop quoi faire. Est dans le cirage, dans le gaz, dans tout ce que vous voulez, sauf dans son assiette.    

23:45 | Commentaires (1) |

Commentaires

T'as vraiment l'art de te compliquer la vie !
Quand tu as décidé de postuler, je me suis dit "mais pourquoi s'emmerder maintenant, quand on a la possibilité enfin ... de se la jouer plus cooloss" !
Et t'as pris une beigne..... mais, t'as juste pas été choisi et rien à voir avec ta valeur, tes capacités ... juste ta couleur ! Tourne tout ça en dérision, habille toi en "Schtroumpfs" ou en "chaperon rouge" pour afficher leurs couleurs !!! et assieds-toi au bord de la rivière ......
Aussi, rien ne dit qu'ils n'auront pas besoin de temps, d'un échange de savoirs ....et là, soit patient, tu l'auras ta vengeance !

Écrit par : Marie L | 10/10/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.