12/10/2013

Voltaire

 

ATELIE~1.JPG

Luc Trullemans se lâche sur Facebook : il se fait virer par RTL-TVI. Philippe Vande Walle a le malheur d'écrire "pure belge" dans un tweet : il se fait dévisser à la RTBF (pour rappel : l'adjectif "pur" n'exprime nullement une valeur mais simplement un état, comme dans un pur salaud ou un pur héros. Allez, si ça continue on ne pourra bientôt plus commander un whisky pur sans se faire sortir pour racisme... Et donc, afin d'échapper aux bûchés de tous ces bien-pensants qui pensent pour nous, l'homme propose d'utiliser désormais le terme "Gaulois", sans adjectif ni additif ni explicatif. Mais alors uniquement au masculin, hein, car "Gauloise" pourrait être considéré comme une publicité masquée pour les sèches, autre bûché érigé par d'autres bien-pensants qui pensent pour nous. M'étonnerait pas que se soient tous ces bûchés qui au final provoquent le réchauffement de la planète, moi...). Et aujourd'hui, l'homme apprend qu'un mec s'est fait sortir par son employeur parce qu'il avait eu l'outrecuidance de le critiquer sur sa page Facebook. Ce qui est inquiétant dans tout ça, c'est que la liberté d'expression est de plus en plus contrôlée (et brimée) non pas par la Justice, dont le but est de protéger les plus faibles de la société, mais par les employeurs, dont le but est nettement moins noble, à savoir faire le plus de blé possible. Alors faut absolument arrêter cette chasse aux sorcières linguistique et sémantique, qui n'est rien d'autre que le reflet d'une immense peur de la vérité. A tous ces censeurs/inquisiteurs/moralisateurs aux petits pieds l'homme oppose cette pensée de Voltaire : “Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire”.

10:40 | Commentaires (1) |

Commentaires

100 % d'accord avec toi !

Écrit par : Zosio | 15/10/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.