23/09/2013

Caoua

 

Café.jpg

Pour ceux qui croiraient que la seule chose qu'il s'envoie est le Médoc en général et le Château Chasse-Spleen en particulier, la cervoise en général et la Duvel en particulier, la Vodka en général et la Smirnoff en particulier, l'homme dit non, stop, attend. Car sur ce coup, y a de la gourance sur ses penchants, de l'erroné sur ses préférences, de l'à-côté-de-la-plaque sur ses habitudes. Because l'homme aime beaucoup aussi le caoua en général, et le Nespresso en particulier. Alors, comme leur réserve touchait à sa fin, Jade s'est attelée à dresser une p'tite liste, question de refaire le plein de capsules. Comme d'hab, chez l'homme c'est simple : 30 fufuno lungo, 30 tuffonero et 30 tanga ristretto, le tout griffonné vite fait sur un morceau de papier. Point barre. Emballez, c'est pesé. Par contre chez Jade, c'est tout le contraire. Plus organisé qu'elle, t'es mort. Même pour les choses les plus ordinaires, elle passe en mode manager, management by objectives, mise en oeuvre des ressources disponibles, processus de sélection, stratégie de communication, planification et priorisation des actions, à savoir : lancer son iPad, se connecter au site concerné, lister les nice to have, cocher les must have, procéder à une capture d'écran, sauvegarder dans "my pictures", ouvrir sa messagerie, sélectionner l'homme dans ses contacts, annexer l'image du print screen en pièce jointe, rédiger un wrap-up succinct de ses attentes (11 sortes, 15 cartouches au total), et enfin, finaliser la procédure en appuyant sur la touche "envoyer". Aaah la technologie, que ferait-on sans elle...        

PS à l'intention des mecs de chez Nespresso : l'homme enverra par courrier ordinaire son n° de compte bancaire pour le product placement de ce jour.  

12:28 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.