21/09/2013

Mono

Tellement monotones, ses jours, tellement monosyllabiques, ses dialogues, tellement monocordes, ses fredonnements, tellement monochrome, la couleur de son temps, que l'homme n'a rien à écrire. Alors autant fourguer une chanson. Surtout si elle a pour titre "C'est écrit"...

  

15:17 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.