31/08/2013

Concours !

 

2647918724.jpg

Vu qu'à part les merdouilles habituelles y avait rien à signaler dont le signalement méritait la signalisation, l'homme n'a rien eu à écrire ces derniers jours qui, même vaille que vaille, n'en vaille la peine. Et comme il n'en est pas autrement aujourd'hui, et qu'il ne veut en aucun cas perdre les quelques petzouilles et greluches qui le lisent encore ces jours-ci, l'homme a décidé sur ce coup de faire passer son blog en mode interactif, réactif et même éducatif, en vous proposant un petit concours qui devrait concourir à élargir les contours de vos connaissances artistiques, pour le reste contingentées à la portion congrue. Le lecteur averti se sera délecté de la judicieuse allitération du son "con" dans cette phrase, évoquant irrésistiblement les résonnances à la fois langoureuses et mystérieuses, puissantes et obsédantes, des tambours sauvages dans les savanes africaines, la nuit tombante : con con con con con. Bon. J'éteins mon pétard et je continue. Alors voila, la question du concours est la suivante : quel est le nom de l'artiste qui a peint le tableau ci-dessus ? Et vu que vous êtes complètement nul, l'homme vous donne aussi un petit coup de main : il s'agit d'un impressionniste américain contemporain. Le premier barjot ou la première greluche qui donnera la bonne réponse gagnera un stoemp saucisse* de son choix et à ses frais, en tête à tête avec l'homme, au "Chapeliers", rue des Chapeliers, à deux pas de la Grand-Place de Bruxelles. Allez, à vos Google et bonne chance. 

* Explication pour les barbares culinaires, les ignares gastronomiques et les français : le stoemp (prononcer "stoump" avec le p derrière) est une spécialité bruxelloise, une sorte d'espèce de purée de pomme de terres mélangée soit avec des carottes soit avec des épinards ("spinoge" en Bruxellois) soit avec des poireaux. Et pour ceux qui savent pas lire, y a une image ici en-dessous.

 

media_l_3561069.jpg

       

10:59 | Commentaires (8) |

Commentaires

Je pensais à Pollock, mais ça manque de traits en plus des taches. Et TinEye ne connaît pas !

Je me souviens d'un soir aux Chapeliers, nous étions seize à la table sous l'escalier. Nous avions dû nous organiser : une personne sur deux se penchait pour accéder à son assiette tandis que les autres se redressaient pour leur faire un peu de place :-)

Écrit par : Walrus | 31/08/2013

Répondre à ce commentaire

Twombly ?
Ah, on n'a droit qu'à un essai !
Bon...

Écrit par : Walrus | 31/08/2013

Répondre à ce commentaire

Aaah... bien essayé, mon pote... surtout Twombly... mais tûûûût hélas c'est pas juste... Si personne ne trouve la bonne réponse, je la filerai sur le blog mercredi prochain, promis...

Écrit par : Un homme à Walrus | 31/08/2013

Répondre à ce commentaire

Bravo ! C'est tout à fait correct ! C'est effectivement un singe qui a peint ce tableau avec sa... langue ! Dommage pour le stoemp, mais l'homme comprend parfaitement qu'on veuille mourir en bonne santé... mmmwwwwoouuaahaha... m'escuse...

Écrit par : Un homme à anonymous focuser | 31/08/2013

Répondre à ce commentaire

PPPFFFFFF, j'arrive trop tard, j'allais proposer mon fils autiste ! Mais lui , il aime le stoemp !

Écrit par : Zosio | 01/09/2013

Répondre à ce commentaire

La remarque n'est pas idiote. On peut mourir au bout de plusieurs années en bonne santé ou au bout d'une longue maladie ; je ne pense pas du tout que ce soit la même chose.

Écrit par : anonymous focuser | 01/09/2013

Répondre à ce commentaire

Pour qu'il n'y ait pas de malentendu : le stoemp n'était pas offert, seule la présence de l'homme était offerte, le stoemp (aux frais du gagnant) n'en était que la condition sine qua non (condition que je ne souhaite pas remplir donc).

Écrit par : anonymous focuser | 01/09/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.