25/08/2013

Sélection

 

big_assessment-center.jpg

Bon. L'homme revient une dernière fois sur son entretien de sélection de l'autre jour, because sur ce coup il commence à sérieusement saturer, hein, le mec. Quoi ? Vous aussi ?  Allez, ça tombe bien, comme ça on est déjà deux. Bon. D'abord le décor : une salle de réunion bien connue de l'homme because il y a l'habitude de sièger mais alors - nuance - quand c'est lui qui sélectionne. Puis, les acteurs : de l'autre côté de la table, une poignée de pélos à tête d'oeuf mais aussi à la tête de gros machins publics bien connus du public, soit pour leurs retards, soit pour leurs grèves, soit pour les salaires tout à fait immoraux de leurs dirigeants, soit pour les trois à la fois, flanqués d'une poignée de nanas avec le sex-appeal d'un igloo, parvenues trop vite au top et depuis parvenues tout court. Et enfin, face à cette ménagerie managériale... l'homme. Qui parfois répond bien, parfois répond à côté de la plaque, parfois même répond à une question qu'on ne lui a pas posée, juste pour faire passer le message qu'il souhaite faire passer, qui joue un jeu de rôle face à une greluche qui dit non à tout ce qu'il lui propose et qu'en tant normal il aurait botté le cul d'un grand coup de botte mais qu'ici, vu l'honorable assemblée, il essaie de gérer en restant positif, ouvert, empathique et autres conneries du genre. Bref : l'homme est venu, a vu mais n'est pas convaincu. Pas convaincu d'avoir vaincu mais pas non plus de l'avoir été. Résultat des courses : cette singerie peut aller dans tous les sens. Mais comme tout ce show n'est qu'une feuille de vigne pour cacher cette supercherie que le politique ne saurait voir, ça n'empêche nullement l'homme de dormir du sommeil du juste, comme un loir. D'accord, la rime n'est pas vraiment à la hauteur de Molière, même si on est en plein Tartuffe tout de même.  

10:48 | Commentaires (1) |

Commentaires

Bon, et la décision finale, elle tombe quand ?
Faut savoir hein !
Qu'on prépare les fleurs ou le requiem... (encore que les deux ensemble ça passe aussi).
Non, je voulais dire: les félicitations ou la consolation !
T'as raison, te casse pas la tête, dans un cas comme dans l'autre, tu ne perds pas ton boulot, tu conserves ta caisse de fonction et ton salaire ne va pas diminuer. Et Jade, elle ne fait pas partie du contrat !
Tout roule quoi !

Écrit par : Zosio | 28/08/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.