06/08/2013

Média

 

art 1.2.jpg

Les média sociaux, c'est bien. Dommage seulement qu'on ne puisse rien y écrire. Exemple. T'écris que ton boss est un con, tu te fais virer. Même si c'est vrai. Et la preuve que c'est vrai, c'est justement qu'il te vire, au lieu de se remettre, lui, en question, ce qui serait réellement un signe d'intelligence. Mais soit. Passons. Autre exemple. T'écris quèque chose de politiquement incorrect, mais qui reflète toutefois, et même tout à fait, ton vécu et ton ressenti personnels, disons, comme ça, au hasard, au sujet de mecs qui seraient un rien plus foncés que toi et qui se permettraient de faire des choses que les mecs plus pâles ne font pas, alors là, non seulement tu te fais virer mais en plus tu te fais coller un procès par l'une ou l'autre association sans but lucratif mais clairement à but vindicatif, dont l'unique fond de commerce et la seule raison d'être sont la vitupération, l'indignation et la répression à tout prix. Non non, dans les média sociaux tu peux être n'importe quoi, sauf toi-même. Car, s'il s'agit bien d'un monde virtuel, les emmerdes qu'il peut te causer sont, eux, on ne peut plus réels. Bref, avec les média sociaux on en arrive à cette situation absurde où tout le monde peut s'exprimer librement mais où personne n'est libre de s'exprimer. Belle occasion manquée pour les politiciens, dirigeants, criminologues, économistes et autres sociologues pour connaître enfin ce qui se passe réellement dans la tête des gens...

11:17 | Commentaires (1) |

Commentaires

Très juste !
Voilà pourquoi je préfère le blog anonyme aux réseaux sociaux qui ne présentent qu'une belle façade toute lisse. La censure n'a pas fini d'exister, elle est même plus vivante que jamais !

Écrit par : Zosio | 06/08/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.