14/06/2013

Espionnage

 george-orwell-men-quotes-men-are-only-as-good-as-their-technical.jpg

Alors voila. Jade va au Delhaize avec sa carte Delhaize. L'homme va au Delhaize avec sa carte Delhaize. Ils vivent ensemble et donc ils reçoivent ensemble, en même temps et dans la même boîte aux lettres, une grosse enveloppe avec la pub du Delhaize. Une au nom de madame Jade et une au nom de monsieur l'homme. Et donc, hier, rebelotte, deux enveloppes.

Dans celle de Jade, y a de la promo pour du yogourt (tiens, la marque qu'elle y achète d'habitude), pour des légumes surgelés (tiens, elle y achète souvent des légumes surgelés), pour des produits de beauté (tiens, y a un échantillon de la marque qu'elle y achète habituellement), pour des brochettes "royales" (tiens, dernièrement elle y a acheté des brochettes). 

Dans celle de l'homme, y a de la promo pour du jambon (tiens, l'homme y achète d'habitude du jambon), pour des pâtes (tiens, l'homme y achète souvent des lasagnes), pour du poisson surgelé (tiens, l'homme y achète régulièrement des fish sticks), pour des caramels au speculoos (tiens, l'homme y achète fréquemment de la crème glacée au speculoos), pour des margarines liquides light "cuir et rôtir" (tiens, l'homme y achète souvent de la margarine liquide light "cuir et rôtir").

Deux pub donc bien différentes et soigneusement différenciées.

Alors sur ce coup y a pas photo, c'est clair, tout ce qu'on achète est enregistré, analysé, exploité, traduit en pub personnalisée, ciblée, customisée, et ensuite tirée, avec la précision d'un sniper, d'un tireur d'élite, d'un franc-tireur planqué dans l'encoignure d'une fenêtre, droit dans la tête du couillon consommateur-client-pigeon. 

Alors faut arrêter de jouer les vierges effarouchées face aux wikileaks, face aux gigantesques espionnages informatiques pratiqués par les USA sur leurs citoyens et plus généralement face aux attaques sur la vie privée par toutes sortes de machins étatiques, de services de sécurité et autres bazars de renseignement quand on se fait déjà platement espionner au niveau du bête supermarché du coin.

21:52 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.