24/05/2013

Cocotte-minute

 

cratere-volcan-erta-ale.jpg

Toute la semaine on l'a tellement ennuyé, emmerdé, entubé et empalé de tous les côtés, par devant et par derrière, que depuis toute la semaine l'homme a en lui comme un énorme volcan en passe d'éruption, d'éructation, d'explosion. Mais alors pas n'importe quel volcan hein, non non, un tout gros, avec comme un énorme couvercle vissé dessus, genre cocotte-minute. Résultat : a les artères, le coeur et la bouille plein de bars, le mec. Quoi ? Naaan, pas des bars avec des mojitos, des tequila sunrise, des caipirinha ou autres coquetels à la con, non, des bars comme ceux dans les Michelin, Pirelli ou autres Bridgestone de vos caisses à la con. Des bars type pression, quoi. Et puis aussi ce sentiment d'être fâché contre tout le monde. Y compris contre lui-même. De n'avoir pas dit, fait, écrit ce qu'il fallait, au moment où il le fallait. De n'avoir pas assez gueulé, tapé sur la table et claqué avec les portes. Soit. Tout ça, c'est niveau business, boulot et autres conneries professionnelles. Pour l'heure, la seule priorité de l'homme est d'ouvrir un grand parapluie au-dessus de Jade pour la préserver de la tempête et la sauvegarder de toutes les possibles retombées relationnelles et émotionnelles, voire même moltonelles, de la situation, vu l'ambiance actuelle, éminemment chiante et carrément merdique, de là où il bosse.         

21:34 | Commentaires (1) |

Commentaires

J'ai bien une idée pour te libérer de toute cette pression .... mais ça va pas te plaire !!!
Aussi, je connais un bon praticien en fellcoaching, spécialisé en gestion du stress ... si tu veux, je te file ses références ;-)

Écrit par : Marie L | 28/05/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.