27/04/2013

Pensée

 

688c4bd08dedc079c1f368fe8f78f91e.jpg

Hier l'homme s'est balladé toute l'après-midi les noix à l'air aux thermes de...naaan, il ne dévoilera pas ici l'endroit exact de ses ébats aquatiques, jacuzziques et saunatiques because pas envie d'avoir une horde d'admiratrices transies et en transe à ses trousses vu la plastique affolante (quoi? naaan ses muscles sont pas en plastique, sont du béton, ses muscles, non mais attend ! D'ailleurs a écrit la plastique, pas le plastique, ah bon !) de son corps olympique, magnifique et, disons le carrément, même s'il présente certaines rondeurs, érotique. Alors, en voyant toutes ces nanas (avait presque écrit "ses" nanas...), il s'est perdu dans ses pensées sur la relation qu'il y a, qu'il pourrait y avoir, que normalement il devrait y avoir, entre l'amour et la beauté. Entre le sentiment et le physique. Et il est arrivé à la conclusion que ce n'est pas nécessairement parce qu'un homme trouve une femme belle qu'il l'aime mais que c'est plutôt parce qu'il l'aime qu'il la trouve belle. D'autant qu'il y a plein de nanas renversantes tellement chiantes qu'on les verrait bien volontier renversées, mais alors de préférence par un camion, un tram, un rouleau-compresseur ou un truc massif du genre. Ceci dit, Jade est belle et l'homme a du bol. L'inverse cependant, de toute évidence, n'est pas évident.

11:07 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.