01/12/2012

Errat'homme

 

erratum_big.jpg

Alors voila. Dans le dernier truc qu'il a scribouillé, l'homme s'est complètement planté au sujet d'en ce qui concerne les mois avec 5 samedis, 5 dimanches et 5 lundis. Ce qui n'a pas échappé à ce lecteur averti, qui l'en a d'ailleurs promptement averti, et que l'homme remercie ici au passage. Ben ouais, l'homme s'est fait avoir par une de ces rumeurs dénudées de toute fondation, une de ces fausses légendes qui n'existent pas et qui viennent régulièrement hanter la toile. Bref un piège à con auquel l'homme s'est fait pièger comme un... con. Aaah le magnifique râteau ! Tchac en pleine poire, qu'il l'a pris. Non non, ça lui apprendra à faire le malin. Faut rester éveillé, mon pote. Sur le qui-vive. Faire gaffe à ne pas attraper de mou dans le cigare. Prochaine fois, fera d'abord un gros check dans le Petit Google Illustré, le mec. Promis. En attendant il se fend d'un erratum - ou errat'homme, dans ce cas-ci -, doublé d'un mea-culpa, ce qui pour lui n'est pas rien, vu que ggrrroouummmppfff il a horreur de ça et que c'est un mauvais perdant qui veut avoir toujours raison...          

16:04 | Commentaires (1) |

Commentaires

Errare humanum est. Percevere diabolicum ;-)

Écrit par : Marc | 01/12/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.