19/01/2013

Religion

 

lamayuru2.jpg

Décidément, tout est bureaucratisé en ce monde. Même la spiritualité, qui devrait normalement planer haut et loin au-dessus des préoccupations platement terre-à-terriennes des gratte-papiers fonctionnarisés, n'échappe pas à la règlementite aigüe par laquelle nos dirigeants justifient leurs émoluments démesurés (NDRL : outre la beauté intrinsèque de cette phrase, que nous n'hésiterons pas à qualifier d'anthologie, le lecteur attentif admirera au passage le foisonnement de néologismes, rivalisant d'audace, que cet auteur magnifique qu'est L'Homme nous offre à titre gracieux en ce jour pour le reste tout morose. N'hésitons pas à l'en remercier vivement). C'est ainsi que pour être reconnu en tant que religion il ne faut répondre qu'à 4 critères : regrouper plusieurs dizaines de milliers de fidèles, posséder un organe représentatif, être établi depuis longtemps dans le pays et avoir une utilité sociale. Le blog de l'homme répond à toutes ces conditions. Sauf que l'homme n'est pas un saint et qu'il n'est pas croyant. Ce qui est tout de même gênant pour une religion. Qu'à cela ne tienne, on en fera une religion sans dieu. Une religion athéiste, quoi. Aaah ça, ça lui plaît déjà plus, à l'homme. Une religion sans divinité reconnue mais où le divin serait présent en chacun de nous. Au même titre que l'amour, la bonté ou la beauté intérieure. Comme quelque part dans le Brahmanisme. A part que l'homme, s'il a un petit côté Brahmane, a surtout aussi un petit côté barman...

12:14 | Commentaires (1) |

Commentaires

C'est un roc, c'est un pic, c'est un cap.. Que dis-je ? C'est une péninsule bureaucratique !

Écrit par : PSIforB | 15/07/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.