30/07/2012

Interdit

531459_344521232292555_1579600249_n.jpg

Aaah pas facile d'être enfant de nos jours. Avant on pouvait tout faire et quand on faisait quelque chose qu'on pouvait pas, ben, on se faisait enguirlander une bonne fois, à la limite un rien talocher et puis on était pardonné et tout était oublié. De nos jours, non seulement tout est interdit mais en plus pour la moindre connerie on appelle les flics, on est procès-verbalisé et c'est toute une histoire. Non non, avant la société était beaucoup plus bon enfant pour les enfants. Encore une chose qui fout le camp... 

10:17 | Commentaires (1) |

28/07/2012

Coucou

 

ort-005-px800.jpg

Allez, un petit coucou crétois, vite fait et en direct en plus. Juste pour dire qu'ici y a une canicule grave (airco jour et nuit sur 24°C...), qu'y a de la méga musique lounge de Saint-Germain tout partout dans l'hôtel, que la mer est tellement salée qu'il est impossible de s'y noyer tellement qu'on flotte, et que les Grecs sont décidément hyper sympas. Allez, à plus et peut-être à bientôt (Jade s'impatiente déjà, là, à la plage... normal, sait plus se passer de l'homme, la tite nana... faut la comprendre... mmmwwwwouaaahahaha).  

14:15 | Commentaires (1) |

27/07/2012

Ciel

376940_344407718970573_1857823885_n.jpg 

C'est vrai, l'homme aussi, quand il se ballade, a toujours tendance à regarder par terre ou juste ce qui se trouve à hauteur des yeux. D'accord, c'est une question de prudence élémentaire, question de pas prendre un râteau ou un poteau en pleine poire, Mais tout de même, tout de même, on devrait un peu plus souvent prendre le temps de s'arrêter et de lever le regard vers le ciel. D'abord, c'est plus beau que l'asphalte et le béton, et ensuite parce que, parfois, il lui arrive de nous sourire. Alors c'est un peu con de louper ça, non?

09:14 | Commentaires (0) |

24/07/2012

Crète

 

crete2.jpg

Alors voila, l'homme part en Crète... Quoi? Qui a dit : "Normal, la Crète c'est pour les crétins"... Non mais je l'ai bien entendu, hein... quèque part, là-bas, au fond à droite... Non mais c'est vrai, quoi, y a des limites... Allez bon, je recommence. Alors voila, l'homme part en Crète. C'est décidé, booké, American Expressé (mais pas encore débité, et heureusement d'ailleurs, vu que la singerie lui a coûté la peau des fesses, du cul et même des zones sensibles avoisinantes, et ça fait pas que du bien hein, j'vous l'dit...) et tout le toutim. Non non, c'est très bien, la Grèce. A été à Rhodes l'été dernier, le gars, dans un super hôtel all-in, et même tout compris, avec un énôôôrme buffet, où y avait du spaghetti, des frites, du roquefort, du bleu danois et plein d'autres spécialités grecques, sans parler de la Carlsberg, des mojitos et autres breuvages locaux. Et ça lui a beaucoup plu, au mec, vraiment. Le seul vrai problème, c'est le papier cul (je sais je sais, ça fait deux fois que l'homme, d'habitude pourtant très classe, raffiné et tout, en vient à utiliser ce mot tout à fait trivial, mais c'est les vacances, alors il se lâche un rien, le mec...). C'est que là-bas, après s'être torché la rondelle sud, on jette pas le papelard dans le pot mais... à côté. Naaan, pas par terre évidemment, dans un p'tit seau à couvercle, mais tout de même, ça fait drôle au début. Aaah pas évident, hein, de changer ce geste sanitaire, salutaire et séculaire, inculqué à grand peine depuis la plus tendre enfance, au prix de tant de pleurs et de larmes. Pour ceux que ça intéresse, l'homme conseille vivement la lecture des ouvrages du chercheur grec Dimitri Toupoulpastis "Rites hygiéniques et culture hellénique", "L'homme et son rectum" et "Du Pirée au périnée", ce dernier, brillamment préfacé par sa compagne, l'éminente sociologue Melina Ladanlos, et récompensé à juste titre par le prestigeux Prix international Tena Lady 2009.

08:26 | Commentaires (6) |

22/07/2012

Summer

 Yéééé... summer is back... let's party with Nic Fanciulliiiiiiiiiiii...

 

 

12:01 | Commentaires (1) |

20/07/2012

Out

out big.png

Cette fois, ça y est. L'homme a rangé ses papelards sur son bureau, a calé un message automatique "out of business" dans sa messagerie, a embrassé trois fois son assistante, celle de son boss et une demi-douzaine d'autres gisquettes qui bossent de près ou de loin dans ses eaux territoriales et a fermé la porte de son burlingue pour trois semaines. En congé, qu'il est. Va lui faire tout drôle, au mec, de n'avoir tout à coup plus rien à penser, à s'exciter, à râler. Mais on peut lui faire confiance, il trouvera vite autre chose. Enfin, on verra bien sur le blog.     

14:15 | Commentaires (2) |

19/07/2012

Pigeon

314743_344454672299211_5109740_n.jpg

Aaah, le pigeon sur la photo... l'homme adoooore... Un pigeon mai-soixante-huitard, rebelle, anarchiste, révolutionnaire... Genre : voila ce que j'en fais, moi, de votre interdiction à la noix... m'assied dessus... Pas un brave petit pigeon voyageur, moi, un de ceux qu'on entasse dans des paniers pour qu'ils se les cassent de Barcelone à Bouffioulx, question de retrouver le plus rapidement possible l'un ou l'autre minable pigeonnier de banlieue où l'attend madame pigeon et à côté un con lombophile qui passe à la caisse sur mon dos... Suis peut-être qu'un pigeon, mais un pigeon libre, moi, monsieur... Combien d'entre-nous peuvent-ils en dire autant, hein ? Pigeon, on l'est tous, mais libre...     

 

PS : Euh... à bien y regarder, c'est peut-être bien une mouette, là, sur la photo... Mais tant pis hein, vais pas ré-écrire ma bafouille pour autant... pas que ça à faire, moi... Et d'ailleurs pigeon, mouette ou alouette, n'en ai rien à cirer, ce qui compte c'est le symbole... 

12:12 | Commentaires (0) |