19/06/2012

Pèriss

 

b59e7002-27a8-11e0-bfff-a06417009677.jpg

Et voila, ze man is bac from Pèriss. D'accord d'accord, ça vous pompe et z'en avez rien à cirer mais l'homme va quand même vous faire la totale de son long weekend à Paris. D'autant qu'il n'a pas la moindre idée de ce qu'il pourrait bien scribouiller d'autre. Alors voila. Point de vue bouffe et bibine : z'ont bu du champe dans des verres à bière (une idée du beauf de l'homme, ça : une flûte c'est tout petit, tout étroit, tout fermé et ça étouffe le goût du champe, par contre un grand verre bien large et tout, ben, ça en libère toute la saveur... alors en avant, ont descendu vite fait une bouteille à l'apéro) et dans un troquet du Trocadéro de la bière dans des verres à vin (apparemment une coutume chic locale), ont mal bouffé au "Clocher de Montmartre", mangé avec peine les penne de "Chez Francis" Place de l'Alma mais dégusté comme des seigneurs au "Jules Verne" de la tour Eiffel. Au cimetière de Montmartre, n'ont pas vu sa tombe, à Jules Verne, mais par contre se sont arrêtés devant celles de Zola (imposante), de Stendhal (sobre) et de Michel Berger (toute tristounette). Sur le toit décapoté de bus à impériale, entourés de russes, d'espagnols, d'amérloques, de ritals, de polonais, de hollandais, de chinois, de japonnais, de coréens du sud et de lapons du nord, z'ont vu la place de la Concorde, de Clichy, de la Bastille, de la Madeleine, de l'Opéra, sont passés devant les gares du Nord, de l'Est, d'Austerlitz et de Lyon, ont roulé sur les Champs-Elysées, les quais et les grands boulevards, ont vu défiler les Invalides, le Louvre, l'Etoile, l'Hôtel Dieu, la Mairie de Paris, les sex-shop de Pigalle, le Moulin Rouge et l'Académie Française. A pied ont grimpé les escaliers du Sacré-Coeur, déambulé sur le Parvis de Notre-Dame, flâné le long des boutiques de la rue du Faubourg Saint-Honoré et de l'avenue Montaigne. En bateau sont passés sous le pont Neuf, de l'Alma, des Arts, Alexandre III et encore une bonne vingtaine d'autres. Et enfin, en voiture, sont rentrés claqués.            

14:38 | Commentaires (3) |

Commentaires

Comme quoi t'as fait le 14e ?
Nous aussi, mais il y a déjà quelque temps !

Écrit par : godelieve | 19/06/2012

Répondre à ce commentaire

Le 14e ? Ben non... Par contre s'est tapé, dans le désordre et donc pas nécessairement successivement, le 7e, le 8e, le 2e, le 9e, le 10e, le 3e, le 4e, le 13e, le 16e, le 17e, le 18e et bien sûr le 1er arrondissement... Et en plus, à force d'être transbahuté sur des toits de bus à la con, s'est tapé en prime un coup de soleil genre méga sur le sommet de sa bouille, qui fait que le moindre jet de douche lui pique le cigare que c'est pas beau à voir...

Écrit par : Un homme à Godelieve | 19/06/2012

Répondre à ce commentaire

Tu aurais dû rester en Gelbique : pas de coup de soleil, vu que pas de soleil, mais un coup de foudre vu qu'il a foudré, oragé, pleuté comme vacheS qui pisseNT (oui, 'y en a plusieurs, vu ce qui est tombé) ...
Bref, les jardins ont été arrosés ,-)

Écrit par : Marc | 19/06/2012

Les commentaires sont fermés.