12/04/2012

Démence

 

Lady-gaga11.png

La bonne nouvelle, c'est qu'on vivra tous plus vieux. Yéééé. La mauvaise nouvelle, c'est qu'en 2040 le taux de démence sénile aura triplé. Enfin, mauvaise nouvelle... faut voir. Tout le monde dit que c'est une maladie mais si c'était pas une maladie, hein ? Si c'était une protection naturelle contre le désespoir ? Celui de ne plus rien avoir à foutre sur cette terre, d'être inutile, d'être dans le chemin, d'avoir fait le tour de la vie, d'avoir tout vu et tout connu, d'avoir plein de pilules pour avoir un gros zizi mais plus de nanas à sauter. Déjà qu'en vieillissant t'as plus droit à rien du tout. Des vieux hilares qui se marrent, qui claquent leur pognon avec des nymphettes trente ans plus jeunes qu'eux, qui s'offrent une caisse cabriolet décapotable sport, ben, ça dérange. On trouve ça désolant, affligeant, déplacé. Voire pathétique. Et entre pathétique et pathologique, y a qu'un pas. Alors faut savoir ce qu'on veut. A partir d'un certain âge, ou bien tu vis ta vie et on dit que t'es fou, ou bien tu vis pas ta vie et on dit que t'es dément. Alors pour l'homme le choix est vite fait, y a pas photo : préfèrera toujours être fou que dément. C'est clair...   

18:55 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.