22/03/2012

Réalités

 

421822331_small.jpg

L'autre nuit, l'homme a rêvé. Et dans ce rêve, il a rêvé qu'il rêvait. Qu'il rencontrait des gens. Des gens de chair et d'os, qu'il pouvait toucher, physiquement toucher. Qui étaient bien vivants et bien réels. Mais alors dans une réalité jusque là inconnue. Et comme c'était tout à fait impossible et absurde, il s'est regardé dans un miroir, comme pour ce persuader que justement, il ne rêvait pas, qu'il était bien éveillé et qu'il se trouvait dans un monde réel. Et là il a vu son visage. Un visage distortionné, qu'il reconnaissait à peine. Avec des pupilles dilatées. Et toutes jaunes. Alors il a été pris de panique. Il lui fallait absolument sortir de cette réalité avant qu'il ne soit trop tard, qu'elle ne se referme sur lui et ne devienne définitive, irréversible. Ce n'est finalement qu'au prix d'un énorme effort qu'il est alors parvenu à s'extirper de cette autre réalité pour retourner enfin dans son rêve de départ, et finalement se réveiller dans son environnement familier.

Cette expérience insensée a marqué l'homme. Comme s'il revenait d'une mission aux confins de la conscience. Ou au-delà de la conscience. Alors la question se pose : peut-être existent-t-ils plusieurs espaces-temps. Peut-être le big bang a-t-il eu un ou plusieurs echos, avec comme conséquence un ou plusieurs espaces-temps différés. Et donc peut-être y a-t-il  plusieurs réalités. Et vivons-nous plusieurs vies, plus ou moins en même temps, plus ou moins consécutivement, mais à jamais parallèles et complètement séparées les unes des autres. Aaah sur ce coup vous vous dites sûrement que cette fois l'homme déjante du spirituel, qu'il dégoupille du spiritisme, qu'il abuse des pétards, bref qu'il débloque du cérébral. Peut-être... peut-être... mais c'est pas la première fois que le poète a raison avant la science hein... Bon d'accord, l'homme n'est ni poète ni visionnaire ni un truc du genre, mais l'expérience qu'il a vécue, ben, il l'a tout même vécue...          

13:47 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.