04/12/2011

Agitation

 

3431638308_eae80107a7.jpg

Ce matin, 6:27 s'affiche en chiffres rouges sur le plafond noir. A l'intérieur de l'homme, dans son ventre, son coeur, partout, comme une mer houleuse. Pas vraiment une tempête mais des eaux agitées. Noël qui arrive avec ses boules et qui lui fout les boules. Ce boulot où il se débat. Et se bat tout seul. Ce lit où il dort avec Jade. Et qui bientôt deviendra son lit. Après tant d'autres lits. Beaucoup trop de lits. Des lits de plusieurs années et des lits de quelques heures. Des lits où il a fait l'amour sans dormir et des lits où il a dormi sans amour. Des lits à lui et des lits à d'autres. Des lits à domicile et des lits en déplacement. Des lits plein de feux et des lits éteints. Tant de lits. Le passé, le présent, le futur, tout se bouscule dans sa tête, s'entrechoque, se cogne, ricoche, Il ne sait plus quoi penser. Ne sait plus penser. Le jour qui se lève devrait l'apaiser.

12:46 | Commentaires (2) |

Commentaires

Ce WE, j'ai tout démonté mon lit, j'ai passé tout ce qui y entrait à la machine et au séchoir. Mon lit est exempt de toutes traces du passage d'HOMME (j'insiste, sans rapport avec l'HOMME du blog ici). Cet Homme qui a voulu changer toute ma literie (et aussi toute ma vie) parce qu'il ne supportait pas de dormir sur le même matelas qu'un autre. M'en fous moi ! Il a acheté de nouvelles couettes et oreillers, personnellement, ça ne m'a pas dérangé de dormir dans le lit conjugal de Patron, j'ai juste fait gaffe de n'y pas déposer mon parfum, et je suis sûre que Patron a traqué le moindre cheveu qui aurait pu y traîner... Mais la couleur de nos cheveux se ressemble, et la longueur aussi... Et Patron sait faire tourner une machine de linge !

Écrit par : Moi | 05/12/2011

Répondre à ce commentaire

c'est un peu mon histoire...avance...Tourne le vent...

Écrit par : MARIE | 24/12/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.