27/11/2011

Meubles

 

pax.jpg

 

La dernière fois que l'homme avait été chez Ikéa, c'était quand il avait emménagé dans son appart. D'accord, son ex et lui se sont séparés de commun accord, parce qu'ils vivaient en désaccord, mais c'est lui, l'homme, qui a quitté la bicoque. Et comme il s'est taillé sans rien, il a dû tout acheter. Alors l'homme, pragmatique, pratique et parfois même sympathique, a simplifié l'affaire, et a tout, mais alors là, absolument tout, de la petite cuillère au grand lit, de la loupiote de salon à la salle à manger, de l'essuie de bain à la brosse des cagoinses, embarqué dans les grandes boîtes en carton du grand démonteur suédois pour les remonter dans son petit chez lui. Le roi du Black&Decker qu'il devenu, le mec. Une star du tournevis. Un Napoléon du plan d'assemblage. Et en plus s'est tapé tout le montage en solo, hein. Trop fier pour demander un coup de main. Pas envie de devoir dire merci. Surtout pas être redevable de quoi que ce soit à qui que ce soit. Ok, il a sué comme une bête. Ok, il a juré nom-de-djeu de nondidju de bordel de putain de merde et plein d'autres trucs genre saloperie de brol d'Ikéa de mes deux, ok il en a jeté des planches et des écrous contre les murs et en bas des escaliers (son appart est un duplex...), mais en fin de course, il a tout de même tout fait tout seul, comme un grand, hein, le gars. Ah bon. Tout ça pour dire aussi qu'il s'est installé minimaliste, le mec. Pour presque pas un rond. Because, quelque part, il savait que ce n'était que passager. Que du temporaire de chez temporel. Qu'une chambre d'hôtel. Mais alors une avec ses meubles à lui. Et aujourd'hui, il remet ça et laisse à nouveau tout derrière lui. Débarque sans rien chez Jade qui, elle, est meublée comme un chef. Et avec goût en plus. Un petit nid tout chaud. Manque juste une armoire, genre penderie, pour y caler ses fringues à lui. Et donc hier, retour à la case Ikéa. Quatre ans après, presque jour pour jour, fin d'une vie, début d'une nouvelle. Combien encore ? Combien ?   

14:25 | Commentaires (3) |

Commentaires

Euh, le dressing là, si tu le jettes, il m'intéresse !

Écrit par : Moi | 29/11/2011

Répondre à ce commentaire

Euh... non... c'est le nouveau... sorry :-)))

Écrit par : Un homme à moi | 30/11/2011

Répondre à ce commentaire

PPPffff...
Tu savais pas choisir tes meubles, non plus, quand t'étais seul ?
Le nouveau dressing me plaît bien pourtant. Si tu foires encore une fois, je suis intéressée par le meuble hein !
Tu sais, comme tout le monde, que j'ai maintenant fait voeu de chasteté... Mais sans rentrer dans les ordres !!!!
C'est juste moi qui mets de l'ordre...
Quand j'arrêterai de picoler et de fumer, ce sera vraiment la fin... Je n'écrirai même plus... Et personne ne versera une larme, snif, j'en pleure déjà...
Dis-moi que tu compatis...

Écrit par : Moi | 30/11/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.