05/09/2011

Pressé

L'homme n'est pas encore assis derrière son burlingue que déjà la loupiote de son téléphone clignote. Le boss sur le voicemail. Au bureau avant l'homme. Pas son habitude ça, toujours mauvais, ça, ça craint, ça. S'il pouvait immédiatement passer le voir. Urgent. ASAP. Yalfeu. Aah machin, z'êtes-là, alors voila, dois présenter un truc dans deux jours au congrès trucmuche, ai préparé un bazar powerpoint-vingt slides-deux langues-quinze flèches et vingt-cinq bulles, tu veux bien jeter un oeil pour voir si ça tient la route, pour midi ça me ferait plaisir, merci et à plus. Pfff, y a de ces lundis qu'on échangerait directement pour un vendredi, hein. Même avec supplément de prix. Mais soit. L'homme aime assez ce genre de stress qui fait qu'on sent qu'on vit. Qu'on est pas là à glandouiller mollement au gré de l'ennui (aaah, pas de la toute belle phrase, ça? Et attention hein, tout ça entre deux dossiers, coups de fils et toc toc sur la porte. Faut pas demander, s'il avait vraiment le temps, l'homme, qu'est-ce qu'il ponderait comme littérature, hein... Du sublime, que ce serait...). Et donc l'homme est pressé. Pressé par le temps. Et parfois aussi, pressé comme un citron. Aaah, à ce rythme il sera vieux avant de s'en rendre compte. Quoi !? Qu'est-ce qu'il écrit là !? Il EST déjà vieux. Dans quelques années il partira, fermera la porte de son burlingue pour de bon, tout le monde viendra lui serrer la pince et lui taper sur l'épaule en disant quel mec super il était et le lendemain plus personne ne parlera de lui. Sauf pour se disputer son fauteuil et son bureau en acajou. Aaah, tempus fugit. Et à 14 heures y a réunion. Et l'homme n'a pas encore bouffé. 

 

PS : Y a de nouveau pas de photo because chez Skynetbrol on pédale de nouveau dans le cassoulet. L'homme travaille sur un PC, un laptop et un notebook et toujours, mais alors toujours, y a quelque chose qui foire chez Skynetbrol... Alors, l'homme ne serait pas l'homme s'il n'avait trouvé une alternative. Et donc, il a clôné son blog sur une autre plateforme, française celle-là, et qui fonctionne nickel, celle-là. Il vous filera l'adresse bientôt...              

13:22 | Commentaires (8) |

Commentaires

désertion est de mise un peu partout ces derniers temps....l'herbe est-elle plus verte ailleurs?

Écrit par : cél | 05/09/2011

Répondre à ce commentaire

Ben, il y a un truc génial pour les + de 50 ans... L'interruption partielle de carrière !
Moi, je prends tous mes lundis... Donc, je suis toujours là les vendredis, jours de fiesta générale, et jamais là les lundis, jours de grogne générale...
Qu'est-ce que ça fait du bien pour les vieux que nous sommes !!!!
Bon mardi hein !

Écrit par : moi | 05/09/2011

Répondre à ce commentaire

Juste pour dire que l'URL http://justethewayitis.skynetblogs.be, liée à Cél, renvoie à la page d'accueil de Skynetblogs et qu'il m'est impossible d'accéder à ton blog...

Écrit par : Un homme à Cél | 05/09/2011

Répondre à ce commentaire

bah...la page d'accueil de skynetblogs est jolie aussi ; il y a plein de gens qui y causent et remettent tout en cause !

Écrit par : Cél | 05/09/2011

Répondre à ce commentaire

Vivre pour travailler ou travailler pour vivre, that is the problem.

Tiens, une belle citation de Nietzsche qui donne a reflechir ...
"Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave, qu'il soit d'ailleurs ce qu'il veut : politique, marchand, fonctionnaire, érudit..."
un appel a la vraie liberte ca, non ?
Alors quoi ? la vraie liberte, etre en roue libre, est ce que ca ne fait pas peur finalement ?

Écrit par : sugoisugoine | 06/09/2011

Répondre à ce commentaire

Adresse du nouveau blog bienvenue :-)

Alors ... je ne suis pas esclave, ou alors à temps partiel (je travaille 25 heures non stop, puis j'ai 5 jours de pause) ... chouette alors :-)

Écrit par : Marc | 06/09/2011

Répondre à ce commentaire

Peut etre effectivement que la seule et unique liberte, serait de disposer de son prpre temps de vie pour SE permettre de vivre sans etre un vulgaire "outil de production ou de consommation" !
mais plutot partager, reflechir, construire, rever, decouvrir, s'emerveiller, apprendre ...
Ah la productivite qui stresse ... pas equilibrant tout ca !

Écrit par : sugoisugoine | 07/09/2011

Adresse du nouveau blog bienvenue :-)

Alors ... je ne suis pas esclave, ou alors à temps partiel (je travaille 25 heures non stop, puis j'ai 5 jours de pause) ... chouette alors :-)

Écrit par : Marc | 06/09/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.