27/07/2011

Direct

Alors sur ce coup, l'homme écrit en direct et même pas en différé du lobby bar de l'auberge grecque où c'est qu'il crèche pour le moment. En fait il écrit pour dire qu'il n'a rien à écrire, because entre le lobby bar, le pool bar, la plage et la piscine y a strictement rien qui se passe. Tout est tellement luxe, calme et volupté - comme dirait Baudelaire, mais pas sûr que ce soit dans le bon ordre - que même la machine à penser de l'homme s'est arrêtée. Et ça c'est fort. Vraiment fort. Juste une réflexion cependant : Jade et l'homme ont pris un hôtel adult only. Pas qu'on y tourne des trucs pornos ou quoi, mais un hôtel où y a pas d'enfants en dessous de 16 ans. Question d'être à l'abri des chialeries, des pleurs, des pipis-cacas et autres défauts de fabrication inhérents aux moutards de tous calibres et de toutes nationalités. Force est cependant de constater que les adultes en mode vacance ont comme une tendance à tout aussi bien retomber en enfance. Jouent tout aussi bien avec des balles dans la piscine, se couchent tout aussi bien sur des tas de machins gonflables de toutes dimensions, formes et formats, et jouent tout aussi bien à plein de jeux débiles. Mais soit. On va pas refaire l'humanité non plus, hein. D''autant que l'homme n'a pas le tremps. Doit absolument aller chercher Jade, qui doit entre temps avoir terminé de s'épiler les... le... enfin je ne sais pas tout quoi... pour aller bouffer. C'est que la soupe refroidi hein...

 

PS : Y a pas photo. L'homme n'a vraiment pas le temps... 

18:56 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.