24/06/2011

Personne

 

esther-baxter-hip-hop-girl.jpg

 

Alors l'autre jour l'homme était à l'hôpital avec Jade because elle devait se faire remplacer l'une ou l'autre pièce détachée, genre ressort, amortisseur ou un truc du style. Rien de bien grave, juste entrer et sortir. Et pendant qu'il attendait dans la salle d'attente en attendant Jade, il s'est remémoré le nombre de fois qu'il a attendu pour une nana dans une salle d'attente d'hôpital. La mère de ses enfants, because enceinte, chez le gynéco. Nombre de fois : innombrable. Son ex, chez le psy because dépression. Nombre de fois : innombrable. Plus l'une ou l'autre frangine pour l'un ou l'autre contrôle de l'une ou l'autre tuyauterie. Nombre de fois : une fois à la fois. Et maintenant Jade. Attention, hein, l'homme n'a rien contre. Au contraire. Il aime aider, conforter, soutenir celle qu'il aime. Normal, ça. Lui, par contre, il n'aime pas trop qu'on l'aide. Préfère se démerder tout seul. Surtout niveau hosto. N'a d'ailleurs été qu'une seule fois à l'hosto de toute sa vie. Quand, en se cassant la gueule sur une plaque de verglas, il s'est aussi cassé le bras. Du coup méchante fracture, opération, machin en métal vissé niveau fémur, enfin la totale. Non non, et ça l'homme l'a déjà dit haut et fort à tout ce qui bouge autour de lui, le jour où il est hospitalisé à l'hôpital, pas de fleurs, pas de pralines et pas de raisins. Et surtout, surtout, pas de visites. Veut absolument pas entendre de commentaires dans le style aaah mais t'as bonne mine, mon vieux, non mais tu vas voir, mon pote, tu vas te retaper en moins de deux, encore quelques jours et tu vas péter de santé, non mais c'est vrai, encore un peu de patience, et dès que tu sors on sabre le champagne, hein, non mais officiel, hein. Pendant que lui est dans un pieu à la con, complètement dans les vapes, malheureux à crever, avec mal partout, blanc comme un aspro, entubé dans tous ses orifices, avec tout autour plein de sacs en plastique, en haut un baxter avec plein de flotte qui s'égoutte en lui et en bas un autre tout jaune avec son pipi qui s'égoutte aussi, mais alors hors de lui. Et puis, juste après, entendre dans le couloir les mêmes voix dire, pffff, aaah le pauvre vieux, non mais qu'est-ce qu'il a pris comme coup, salement arrangé, le gars, hein, ouais là, sur ce coup, c'est pas demain la veille qu'il va s'en sortir. Conclusion, le jour où il se retrouvera allongé, opéré, malade, cousu, sparadraté, asceptisé, sondé, monitoré, cicatrisé, désinfecté, médicamenté, artificiellemment respiré, bref, momentanément ou définitivement foutu, ben s'en sortira tout seul, le mec. Besoin de personne. Voila, j'ai dit. 

 

PS : Enfin, besoin de personne... faut voir. Question baxter, Esther pourrait faire l'affaire, c'est clair... mmmwwwwoouuaaahahahah....

17:37 | Commentaires (1) |

Commentaires

Besoin de Personne = envie de quelqu'un.
Ou me trompe-je?

Écrit par : C | 27/06/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.