22/06/2011

Vert

 

fotos-permanente-cheveux-verts-img.jpg

 

Imaginons une société où tout le monde se peindrait les tifs en vert. Le même vert. Because autrement bonjour le racisme, y aurait des verts clairs, des verts foncés, des verts bouteilles, des verts fluos, non non, simplifions, tous le même vert, point barre. Ben, dans cette société là, celui qui aurait conservé son bon sens et donc ses cheveux naturels, c'est à dire "normaux", ben serait tout de suite considéré comme un marginal. Et entre marginal et anormal, y a qu'un pas. Tout comme entre anormal et malade mental, y a qu'un pas aussi. D'où le danger. De là que l'homme dit que la normalité ou l'anormalité n'ont rien à voir avec une forme quelconque de différence d'intelligence, ou de secrétion de l'une ou l'autre hormone cérébrale ou de n'importe quel autre truc du genre, mais sont tout bêtement déterminés par la majorité. Maintenant, si on pousse le raisonnement un rien plus loin, on peut tout aussi bien dire que la société étant majoritairement, et même dans une large majorité, constituée de cons, puisque, mathématiquement et statistiquement, y a beaucoup plus de nullités que de génies, ben les mecs un peu intelligents risquent fort de se retrouver dans le camp des marginaux, des pas normaux, et donc, pour le même prix, dans celui des cons, même s'ils ne le sont pas. De même, dans cette société dans laquelle nous vivons, où l'optimisme, le bonheur, la joie de vivre sont de rigueur, sont devenus la norme, voire même un devoir ou une obligation, même si c'est à grands coups d'anti-dépresseurs, d'anti-anxyolitiques et d'anti tout ce qui rend de près ou de loin, malheureux, cafardeux ou dépri, ben il se pourrait bien que ce soit le dépressif, l'amertumeux, le spleenétique, le cyclothymique, le broyeur de noir, le râleur, qui en définitive soit le normal, le lucide et le vrai. Allez, réfléchissez-moi un bon coup là-dessus, au lieu de vous les casser à vouloir, toujours et à tout prix, tout peindre en rose. Même si, à tout prendre, l'homme préfèrerait encore se peindre les tifs (qu'il n'a plus) en rose plutôt qu'en vert.  

20:13 | Commentaires (3) |

Commentaires

Etre intelligent ne signifie pas "ne pas être con", puisque certains "génies" :), en se sentant supérieur à la majorité de la société, à savoir les nullités, et de fait en les snobant par un style marginal, n'adoptent-ils pas-là justement un vrai comportement de con?

Dommage pour les tifs... :)

Écrit par : Une lectrice | 23/06/2011

Répondre à ce commentaire

De toute façon, et quoi qu'on fasse, on est toujours pris pour un con par quelqu'un... :-)))

Écrit par : Un homme à une lectrice | 24/06/2011

Répondre à ce commentaire

vert cinabre...
pense à toi.
j'espère que tu sauras me donner un coup de main prochainement help! (management)
je t'embrasse

Écrit par : isa | 07/07/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.