24/04/2011

Pirouette

 

murphy03.jpg

 

Jade a fait de la danse classique quand elle était fillette. Et apparemment elle en a conservé l'art de la pirouette. Elle qui avait annoncé un weekend super chargé, plein de trucs à faire, pas le temps pour rien, courses, commissions, famille, invitations, sorties, ben, tout soudain, elle a tout décommandé, rayé, postposé. A décidé tout de go de tirer l'échelle, de baisser le volet, de fermer boutique. Résultat, complètement pris à contre-pied, l'homme. Lui qui avait déjà enfilé ses combat shoes, sa veste de camouflage et son gilet pare-balles, prêt à affronter un relationnel problématique genre guerrilla émotionnelle avec embuscades sentimentales et tirs croisés de reproches, le voila qui se retrouve tout penaud, et un rien con, au milieu d'un nuage tout rose, tout tiède et tout lisse, créé comme par enchantement d'une phrase magique de Jade : j'ai tout annulé, comme ça on aura trois jours rien que pour nous, super non ? Ben ouais, super. Comme d'hab l'homme avait grrrrmhhmmhhpppfffff grognognon beaucoup trop vite et en plus pour rien. Tout à fait lui, ça. Quand il s'agit de broyer du noir, de râler, de ne rien en avoir à cirer, au quart de tour qu'il démarre, le mec. Alors, comme elle voulait tout de même donner un petit coup de torchon à son appart, et que l'homme avait un peu... euh... comment dire... mauvaise conscience d'avoir fulminé un rien à côté de la plaque, il lui a proposé, euh, si tu veux, je nettoierais bien la cuisine, moi, hein, qu'esse t'en pense? Jade a trouvé ça méga mignon et lui a donné un gros bisou. Et pendant qu'il s'affairait avec sa petite loque, sa petite éponge et son demi-litre de monsieur propre, il n'a pu s'empêcher de penser, avec une sorte de résignation amusée, que les femmes, décidément, seraient toujours trop fortes pour lui.

15:18 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.