07/05/2011

ZAZ

Il fait beau, il fait chaud. Demain il fera beau et chaud. Et donc y aura pas des masses de petzouilles et de frangines qui viendront glandouiller sur le blog - pourtant éblouissant - de l'homme. Et donc il va pas se les casser à scribouiller l'un ou l'autre papier de génie, mais la jouer facile, avec un petit coup de Zaz. L'homme en aime le ton, la voix, le texte, la musique et aussi l'instrumental et le chant final, comme un long cri qu'on retient. Bref il aime tout de cette chanson qui, depuis qu'il l'a entendue pour la première fois, ne cesse de lui traîner quelque part dans la tête...  

 

11:50 | Commentaires (1) |

Commentaires

T'as raison Homme, te casse pas le Q !
N'empêche, nous, tes lecteurs, on n'est pas forcément des petzouilles de merde !
Hein !
Faut pas oublier ça non plus !
Parfois ça te fait plaisir de pouvoir partager un truc ou l'autre, aussi, d'ailleurs, d'abord...
Eh, j'espère que tu as bien profité de ce magnifique WE, comme tous les petzouilles des blogs !!!!
(Enfin, ce qu'il en reste, c'est la désertion)

Écrit par : Veuve en devenir | 08/05/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.