03/01/2011

Résignation

humorous-resignation.jpg

La résignation, c'est le début de la vieillesse. C'est pas l'homme qui dit ça, c'est l'un ou l'autre petzouille à la radio l'autre matin. Alors si c'est vrai, ben, c'est plutôt une bonne nouvelle pour l'homme. Lui qui, justement, ne parvient à se concilier avec rien du tout. Pas avec ce temps qui avance alors que lui, il recule. Pas avec cette dernière ligne droite avant l'arrivée alors que lui, il voudrait bien encore tourner quelques tours à fond la caisse. Pas avec ses dents qui foutent le camp alors que lui, il a toujours les mêmes appétits. Et pas seulement pour le moule-frites de chez Eugène, hein, comme le chantait le grrrrand Jacques. Surtout aujourd'hui, où il est à l'orée d'une nouvelle vie. Avec une nouvelle femme. Avec qui il se sent de mieux en mieux. Peut-être mieux qu'il n'a jamais été auparavant. Et donc si l'homme n'en est pas du tout ni à l'acceptation, ni au fatalisme, ni au renoncement qui, apparemment, font partie de la sagesse de l'âge, ben, ça promet. Because qu'est-ce qu'il reste alors ? Ben, la colère, la révolte, la rébellion. Bref, tout ce qui est l'apanage de la jeunesse. Et qui en fait toute la beauté. Le problème c'est que cette beauté est exclusivement réservée aux jeunes. Et qu'elle devient laideur chez ceux qui ne savent pas vieillir.

14:55 | Commentaires (1) |

Commentaires

bonne année.

fais comme moi, fais le choix du coeur...

tendres pensées.

Écrit par : isa | 03/01/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.