27/09/2010

Malade

art-canape-adelap2.jpg

Malade comme un chien, l'homme, ce weekend. Cailloux dans les reins ? Appendice en compote ? Sait pas trop, le mec. Bouffe du Nurofen, de l'Ibuprofen, du Voltaren comme si c'étaient des dragées de baptême. Mais ça va mieux, merci. Si jamais ça recommence ou si ça ne passe pas tout à fait, ce sera l'hosto... Pfffff... déjà que c'est pas drôle de vieillir, mais quand en plus tout se détraque, ça l'est encore moins. Et de surcroît, Jade non plus n'est pas top. Aaah quand on est jeune, les amours sont tout fougueux, tout impétueux, étincelants, rutilants et tout. Par contre les genoux qui arthrosent, le dos qui ankylose, le foie qui cirrhose, et plein d'autres trucs pas roses, ben, ça vous freine drôlement les élans, hein, comme on dit en Zélande. L'amour passionnel, à fond la caisse et hors d'haleine, genre chevauchée fantastique qui décoiffe et qui ébouriffe, ben, c'est pas évident avec des vertèbres qui coincent et un ménisque qui cale. Non non, quand ça fait aïe aïe et ouille ouille de partout, reste plus qu'à se lover tout au fond du canapé, bien au chaud dans les coussins, tout près l'un de l'autre, les joues tout contre et les peignoirs emmêlés. Ce qui, quelque part, a son charme aussi...

14:12 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.