28/09/2010

Allo

mobile-onair.jpg

Z'êtes-vous déjà demandé pourquoi une conversation normale entre deux personnes ne nous gêne absolument pas, à tel point qu'on peut parfaitement faire autre chose en les écoutant, par exemple lire son journal ou continuer ses mots-croisés, alors que quand quelqu'un téléphone, là, on ne sait pratiquement rien faire d'autre que de l'écouter ? Aaah, de la toute bonne question ça, hein. Et ben la réponse est toute simple. C'est parce qu'une conversation en mode dialogue est facile à suivre. On entend l'un dire blablabla et l'autre répondre blablabla et c'est tout. Y a pas de mystère, pas de surpise. Par contre, au téléphone, ben, là on loupe la moitié du truc. On ne sait pas ce que l'autre blablate dans l'écouteur du machin. Du coup ça intrigue, ça interroge, ça questionne. Bref, ça attire l'attention. Et l'explication scientifique, psychologique et même neurologique de ce phénomène est toute simple. Notre cerveau a tout simplement tendance à ignorer ce qui est prévisible et à ne s'intéresser qu'aux choses imprévisibles qui, elles, suscitent immanquablement sa curiosité, éveillent automatiquement son intérêt. Logique. Du coup, un éclair style révélation traverse le melon, jusque là passablement ténébreux, de l'homme. Cette fois c'est sûr, il sait pourquoi il aime tellement les femmes. C'est pas leurs jambes, leurs fesses, leur sexe, leurs seins, leurs yeux, leur sourire, leurs cheveux, leur voix, leur charme qui le font, non non, c'est rien de tout ça. Enfin, c'est tout ça aussi, évidemment, mais c'est aussi autre chose. En fait, c'est leur imprévisibilité. C'est ça. Exactement ça. C'est leur imprévisibilité qui rend les femmes tellement attirantes pour l'homme. Pffiou, se sent déjà beaucoup plus léger, le mec, maintenant qu'il a éclairci vite fait l'éternelle énigme de l'attraction féminine.

12:10 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.