22/09/2010

Attente

je+d%C3%A9teste.jpg

Vivre ensemble c'est surtout une question d'attente. Non seulement 'attente' dans le sens d'espoir ou de souhait, genre y a intérêt à ce que la nana réponde aux attentes, mais surtout 'attente' dans le sens de salle d'attente, c'est à dire là où on se les casse pendant qu'on attend. Chez le docteur en attendant le docteur. Chez le dentiste en attendant le dentiste. Et chez soi en attendant l'autre. Attendre l'autre pour manger, attendre que l'autre sorte de la salle de bain, attendre que l'autre arrive parce qu'on en a marre d'être seul, attendre que l'autre parte parce qu'on a envie d'être seul, attendre que l'autre ait terminé de se fringuer, attendre que l'autre se réveille, attendre que l'autre veuille bien, attendre que l'autre rentre le soir. Attendre attendre attendre, c'est ça qui vous fout une relation en l'air. Bien plus que les amants ou les maîtresses. Because y a rien de plus frustrant, de plus énervant, de plus bisquant que de devoir attendre. Là-dessus, tous les spécialistes du stress sont unanimes, hein. Et comme si ça suffisait pas, en plus d'attendre, faut aussi s'attendre. Aaah, à ça on avait pas encore pensé, hein? S'attendre à des tas de choses. A ce que l'autre ne soit pas d'humeur, soit de mauvais poil, soit pas à prendre avec de pincettes. Et donc ça fait tout de même beaucoup ça, hein, niveau attentes. C'est pourquoi, avant de s'avancer plus avant avec vos avances, z'avez intérêt à d'abord rester un rien dans l'expectative. Et dites-vous bien que ça, c'est l'homme qui vous le dit. Avec son palmarès, un pro du relationnel disjonctif.  

14:48 | Commentaires (1) |

Commentaires

J'aime bcp comment vous jouez sur le waiting et le expecting

:-)

Écrit par : Titevie | 23/09/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.