12/09/2010

Mariage

d9pfxzlc.jpg

Hier, Jade et l'homme étaient invités à un mariage. Un des fils de la grrrrraaaaande soeur de l'homme. Merci soeurette, merci mon beauf, pour l'invitation. Une bonne vieille noce à l'ancienne. Chapeaux buses, queues de pie et robes longues. Messe à l'église Notre-Dame de Notre-Dame. Fête au Château du Château. Non non, c'était très bien et tout. Sont rentrés à trois heures du mat, tous deux bien et tout aussi. Mais Jade s'est réveillée un peu mal, ce matin. Comme un coup de blues. N'a pas dit pourquoi. Peut être parce que le dimanche après la fête, c'est toujours un peu triste. Peut être because elle repense à son histoire à elle. Et à tout ce qu'elle a perdu dans le naufrage. L'homme sait pas. Ce que l'homme sait, par contre, c'est qu'il continue à croire dans la cérémonie avec la bague. Même si son premier mariage lui a sauté en pleine poire lorsque la frangine l'a balancé pour un autre micheton. Même si son second, c'est lui qui l'a fait sauté pour une autre frangine. Pour une relation que tous deux croyaient du style Titanic, incoulable. Pour tout de même, au final, taper l'iceberg sept ans après. Et donc il connaît la fragilité des certitudes. Mais c'est une question de respect de l'autre. De prouver que l'autre est important. Que l'autre n'est pas une passade. Que l'autre compte. Vraiment. Quoi ? L'homme deviendrait-il sentimental, comme ça, dans ses vieux jours ? Naaan... Quoi que...  

14:07 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.