08/09/2010

Sentiment

crepuscule-vista-wallpaper.jpg

Sait pas comment ça se fait, ni d'où c'est venu, ni pourquoi, mais depuis ce matin l'homme trimballe en lui comme une lourdeur. Une grisaille. Le sentiment qu'il aurait pu devenir tant de choses et qu'il ne deviendra plus jamais rien. Parce qu'il se fait tard dans sa vie. Une existence entière, passée comme si elle n'avait duré qu'un jour. Et à présent, sur ce jour, le crépuscule tombe. Si bien qu'il ne reste plus des masses de temps pour devenir quoi que ce soit. Déjà que le soleil de l'homme s'affaiblit. Et que, le soir venu, il sent le froid l'envahir. Aaah évidemment, il a vu sa psy ce matin. Ont parlé nostalgie, regrets et autres machins du genre qu'il faut gérer. Paraît que ça s'apprend. Qu'il existe des techniques. Mais l'homme doute. On ne guérit pas d'être soi-même.    

15:43 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.