30/08/2010

Beauté

kildare-village-4.jpg

Si l'homme n'a rien écrit ce weekend c'est because il était crevé. Surtout hier, quand Jade et lui se sont tapés deux heures de route pour aller à Maasmechelen Village. Quelque part dans le bled Limbourgeois, un village où y a que des boutiques et aucune maison. Une seule rue avec tout des magasins style outlet. Et donc l'homme, dans le sillage de Jade, s'est farci dans l'ordre Hilfiger, Chine, Mexx, Essentiel, Scapa, Olivier Strelli, Versace, Hugo Boss, Marlies Dekkers. Et ensuite, dans le désordre, River Woods, Thierry Mugler, Diesel, Escada, Façonnable, Liu Jo, Mer du Nord. Et enfin, pour clôturer, G-Star Raw, Kipling, Benetton, Nike et Café Coton. Bref, la totale. D'ailleurs c'est simple Jade a carbonisé sa Visa et l'homme presque allumé son Amex. Jusque-là, l'anecdotique. Maintenant le philosophique. Because l'homme ne serait pas l'homme s'il s'était pas mis à réfléchir sur des tas de bazars. Entre autre sur le fait que toutes ces belles choses et tous ses beaux trucs dans les vitrines et les rayons, même à des prix outlet, ben, ça coûte encore la peau des fesses. Pas demander si on doit douiller le prix plein, hein. Non non, c'est clair, la beauté, ça se paie. Et donc, partant de la banalité des chiffons modes pour atteindre l'élévation des valeurs éthiques, il s'est dit que ça, justement, c'était tout à fait injuste. Et même immoral. Car la beauté devrait être un droit. Un droit universel. Tout le monde a droit à la beauté, point barre. Non ? Et donc elle devrait tout simplement être mise à la portée de chacun et non plus rester l'apanage de ceux qui ont du pognon. Aaah ça, ça vous en bouche un coin, hein, ce côté révolutionnaire, voire égalitaire, de l'homme. Eh oui, il aime de temps en temps, comme ça, jouer son petit Proudhon, sa petite révolution d'octobre, son petit Ché Guevarra. Pas qu'il soit socialiste, trotskyste, communiste, marxiste, léniniste, ni même alpiniste, et encore moins chauffagiste, mais "la beauté pour tous", ça lui paraît quand même pas con, hein, comme slogan.    

15:55 | Commentaires (6) |

Commentaires

Je pense que le problème c'est d'affirmer que Hilfiger, Chine, Mexx, Essentiel, Scapa, Olivier Strelli, Versace, Hugo Boss, Marlies Dekkers,River Woods, Thierry Mugler, Diesel, Escada, Façonnable, Liu Jo, Mer du Nord, G-Star Raw, Kipling, Benetton, Nike et Café Coton représentent la "beauté" comme tu dis.
C'est souvent les snobs qui pensent ça, et ceux qui ont le pognon, ou qui possèdent l'illusion de l'argent que donne une Visa ou une Amex.
Moi je connais des pauvres, qui paient tout cash, et qui sont très "beaux". Mais sans doute une beauté moins tape à l'oeil, un rien plus discrète parce que pas visible par un logo bien en vue sur leurs vêtements.
Une beauté intérieure. Qui comme l'autre, celle des "marques" n'est pas accessible à tous.

Écrit par : C | 30/08/2010

Répondre à ce commentaire

Petite précision : quand je parle de beauté pour tous, je ne parle pas de fringues, évidemment. Serait un peu réducteur, non ? Je parle de la beauté en tant que valeur. Celle de l'art ou celle d'une paysage africain, par exemple. Un tableau, et je cause pas de Van Gogh ou un truc de genre, mais même d'un artiste peu connu, ben, c'est pas donné. Et un voyage au Sénégal non plus. C'est ça, ce que je veux dire : la beauté, la vraie, celle qui émotionne, celle qui élève, c'est celle-là qui devrait être accessible à tous. Ugh, j'ai parlé.

Écrit par : Un homme à C | 30/08/2010

Répondre à ce commentaire

Alors nous parlons bien de la même chose....

Écrit par : C | 31/08/2010

Répondre à ce commentaire

T'a pas honte d'exploser tes cartes avec tous ces gens dans le besoin ? et, surtout de l'étaler !
Enfin, ça doit donner bonne conscience, après de faire son petit révolutionnaire ....
Et, quand t'as tout explosé, carbonisé, t'es plus heureux ?

Écrit par : Marie L | 31/08/2010

Répondre à ce commentaire

Te fâche pas, ma grande :-))) Sur son blog, l'homme en met une couche, sinon c'est plus marrant, hein :-))) Non non, a été trrrrès raisonnable, le mec... Sa carte, il l'a pas carbonisée, juste un peu fait chauffer, c'est tout... :-)))) Allez, comme ça c'est mieux ? :-)))

Écrit par : Un homme à Marie L | 31/08/2010

Répondre à ce commentaire

Et oui, la beauté devrait être accessible à tous. Belle utopie. Le problème est qu'elle ne sera pas forcément comprise et assimilée par "les autres", les inculturés du bocal, les pros de la soirée foot / bières / chips (ca y est, je me fais des ennemis). Bref je pense que la beauté requiert en premier lieu une sacré dose de cultures, de savoir vivre, de curiosité... Et là bein c'est pas gagné. En tout cas t'es sacrément courageux d'avoir suivie The Woman dans ce village. Perso je suis femme et bien déjà pour moi toute seule c'est pas une partie de plaisir, mais je me voie même pas essayer de partager ca avec mon Zhom.

Écrit par : Caroline | 31/08/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.