11/08/2010

Psyché

idees_noires.gif

L'autre jour l'homme lisait dans l'un ou l'autre bouquin de psychologie à la con que les pensées négatives n'étaient que des événements qui se passent dans l'esprit et rien d'autre, que ce n'étaient donc pas des faits bien réels comme dans la réalité et que, puisqu'elles surgissaient de manière tout à fait naturelle et inopinée, ben, elles disparaissaient de manière tout aussi naturelle et inopinée aussi. Bref, qu'il suffisait de s'observer et de les observer - tiens me sens un rien dépri aujourd'hui - et d'attendre qu'elles passent, genre nuages dans le ciel - tiens, me sens plus dépri moi. Et qu'on devait surtout pas, surtout pas, essayer de les combattre. Because plus on s'acharne à lutter contre elles et plus elles restent présentes. Ce qui est logique, puisque si elles étaient absentes on aurait plus à lutter, hein, c'est clair. Et donc l'homme, toujours fasciné par les machins et les trucs genre psyché, Freud et autres bazars qui se passent dans le cigare, a fait l'expérience. Et ça marche. Evidemment, c'est tellement simpliste que c'est trop beau pour être vrai. Doit sûrement y avoir aiguille sous porche, comme on dit chez les camés. En attendant, ben, y a pas de mal à se faire du bien, hein ? 

17:05 | Commentaires (1) |

Commentaires

Ca Marche?
Ben tiens, toi qui nage dans le bonheur manquerait plus que ça que ça ne marche pas... A mon avis t'as dû chercher très très loin, et encore plus profond pour trouver des pensées négatives...
T'aurais essayé ce truc à la con comme tu dis, il y a pas plus tard que quelques mois passés, je pense pas que ton billet aurait eu cette couleur rose bonbon...

Écrit par : C | 11/08/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.