03/08/2010

Intimité

Pour vivre la vraie intimité en couple, rien ne vaut une chambre d'hotel (je sais je sais, faut un accent circonflexe sur le o, ou, en hébreux, un accent circoncis, mais l'homme pianote vite fait sur une bécane qwerty à la con dans le lobby du machin où il séjourne et donc s'escuse pour les imperfections du bazar qu'il scribouille...). Quoi ? Quelle intimité ? Naaaan, pas cette intimité là, l'autre, celle de tous les jours. Celle qui fait pfffiouiiiit, pouèèèt, splounche dans la salle de bain, juste à coté (idem qu'en haut) du pieu. Et en plus avec un pot en faience comme caisse de résonnance. Ou de dissonnance, c'est comme on veut. Aaah évidemment, c'est pas vraiment le romantisme ça, et c'est pas vraiment l'eau de rose non plus, c'est clair. C'est plutot (idem qu'en haut) la coéxistence au quotidien, la vie telle qu'elle est. Excellent test, aussi. Because le savoir-vivre toilettaire, la bienséance latrinaire demande du tact, de l'humour et du doigté. Non non, la proximité, voire la promiscuité, renforce les liens, c'est certain. Crée comme une complicité. Enfin, si tout se passe bien...  Je sais je sais, et l'homme s'escuse déjà auprès des serrées des fesses qui seraient choquées par la trivialité inaccoutumée et le manque d'élégance du sujet, mais c'est les vacances et l'homme sur ce coup n'a vraiment pas envie de se les essorer pour jouer les intellos... 

 

PS : Y a pas photos because sur cette bécane à la noix y a pas d'espace pour sauvegarder des images... A la guerre comme à la guerre, hein...

16:58 | Commentaires (4) |

Commentaires

Hum.... apparemment, ton intimité n'inspire pas grand monde :-))))
Pour info, je connais un Monsieur très raffiné qui, en pareille circonstance, s'empare délicatement de la télécommande de la tl ......
Inspire t'en, s'il en est encore temps .....

Écrit par : Marie L | 06/08/2010

Répondre à ce commentaire

Ben apparemment, petite Marie L, y a plus que toi qui me lit :-))) Mais ça me suffit :-))) C'est pas la quantité, c'est la qualité qui compte, non ?

Écrit par : Un homme | 06/08/2010

Ben, moi, j'étais sans voix... Toute cette poésie pour nous expliquer vos cacas/prouts, ça m'épate...

Écrit par : C | 06/08/2010

Répondre à ce commentaire

Si si je suis toujours la mais mon sourire amuse n'est pas toujours necessaire a faire connaitre !
j'aime beaucoup les grand ecarts de l'Homme en terme de poesie ahahahah
Parfois il n'est pas necessaire de commenter ! juste attendre la suite ...

Écrit par : sugoisugoi | 09/08/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.