02/07/2010

Liberté

liberte1

Jade et l'homme, ça fait huit mois que cette espèce de relation à la con dure. Et il n'a pas avancé d'un centimètre dans son coeur. Enfin, précisons, dans son coeur à lui bien, mais pas dans celui de Jade. Alors c'est peut être le moment d'arrêter les frais. De retirer ses billes. Car c'est clair, l'homme n'intéresse Jade que pour le fun. En aucun cas il ne fait partie de ses priorités. C'est qu'elle n'a besoin de rien, Jade, et surtout pas d'un mec. Qui, horreur, pourrait bien lui bouffer sa liberté. Ah elle est belle la liberté. Dommage qu'à la sauce Jade, elle ressemble étrangement à de l'égoïsme. Because ce qu'elle n'a pas compris, c'est qu'être libre, en fait, ça ne veut pas seulement dire être libre de ses choix, ça veut aussi dire qu'il faut en assumer les conséquences, de ses choix. Aaah ouais !? Ben zut alors ! A ça on n'avait pas pensé. Ben re-zut alors ! Et si l'homme ne force jamais l'autre à quoi que ce soit, si jamais au grand jamais il ne met la pression sur qui ce soit, c'est justement parce que c'est le seul moyen de savoir ce qu'il représente réellement aux yeux et dans le coeur de l'autre. Aaaah évidemment, parfois ça fait pas du bien par où ça passe. Comme sur ce coup-ci, où Jade a librement choisi de ne pas choisir pour l'homme. De choisir pour tout, et pour l'homme en dernier lieu. Là, y a manifestement pas plus manifeste. Mais ce constat, même s'il pique, il piquera toujours moins que le sable, surtout quand on se met la tête dedans. 

19:40 | Commentaires (4) |

Commentaires

je suis attristée j'ai connu ta situation moi aussi je laisse l'autre libre de ses choix cool quoi et ça m'a souvent déservie, je n'y trouvais pas mon compte.
J'ai fini par remettre en quesiton ma façon d'être avec l'autre dans la relation. J'ai décidé d'être exigeante, toujours cool, mais de lui dire et de demander ce que j'attends (présence, etc., mais bon du coup, (sanchant quand meme ce que je ne veux plus), mes relations ne durent pas (je suis vite insatisfaite par les réponses de l'autre).
Alors voila, je pense que lorsque que l'on ne se pose plus la question du "j'demande rien" ou "j'demande les choses" ben je pense qu'on a trouvé la bonne personne ;)
alors faut juste que cette rencontre ait lieu et être patient (ne pas se contenter d'a peu pres pour "combler" cette absence ;)
bonne soirée l'homme
je pense que finalement on a une vision assez similaire de la relation, je me sens proche de toi ce soir ;)

Écrit par : imagine | 02/07/2010

Répondre à ce commentaire

Je me sens aussi proche..... mais de Jade.... Désolée l'Homme....
J'ai aussi fait le choix de la liberté, et je sais pourquoi. Sûr que Jade a ses raisons aussi, qui n'ont sans doute rien à voir avec toi. Et puis d'ailleurs qu'en sais-tu que tu n'as pas avancé d'un centimètre dans son coeur? On peut aimer à la folie, sans toutefois tout partager. Tu dis que Jade ne partage que le "fun" avec toi et que tu ne fais pas partie de ses priorités ? Mais qu'en sais-tu finalement? Et puis être une priorité ça veut dire quoi?
Il me semble que Jade a très bien fait le tri entre ce qui est urgent et important. L'urgence c'est son boulot, son quotidien. Et puis une fois que tout cela est sous contôle, elle peut s'appliquer à ce qui est important dans sa vie.... comme toi par exemple.
Et puis dans un couple il y en a toujours un qui aime un rien plus que l'autre. Et j'ai comme l'impression que tu ne supporterais pas une relation ou c'est l'autre qui aime le plus, et pas toi.
Allez l'Homme, tout semblait rouler entre elle et toi. Laisse-toi aller, fais comme moi, relis ton billet "Papillons", et après ose encore dire que tu n'as pas avancé d'un centimètre dans son coeur....!
Pour en revenir à moi, que je connais finalement très bien, j'ai aussi fait le choix de la liberté. Ca ne m'empêche pas d'avoir une relation géniale avec un homme génial, avec qui je ne partage que le fun comme tu dis. Ca va bientôt faire treize mois, mais ce n'est qu'il y a un mois ou deux, après bien des questionnements et tergiversations, que nous avons réellement trouvé notre vitesse de croisière. Je l'aime sans doute plus qu'il ne m'aime, mais après tout, est-ce si important?
Tout ce que je sais c'est que depuis, ben notre relation ressemble à une croisière permanente. Et tout le reste, tout ce qui n'est pas fun, et qui soit dit en passant en général est la cause du naufrage de pas mal de couples, on se le garde pour soi.
Lâche prise, l'Homme, prends et donne, mais arrête de peser et de mesurer ce qui ne peut l'être.

Écrit par : C | 03/07/2010

Répondre à ce commentaire

@ C et Imagine Merci pour vos superbes commentaires, à toutes les deux. Ils m'ont fait réfléchir. Beaucoup et bien. C'est bon d'entendre les autres, ça permet de voir les choses sous un autre angle, dans une autre perspective. Peut-être que je suis trop exigeant, que je veux aller trop vite, que je suis trop impatient... Disons que je vais essayer de tempérer mon tempérament un rien tempêtueux. Promis. Enfin, faut voir...

Écrit par : Un homme | 03/07/2010

Répondre à ce commentaire

Ah toutes ces femmes qui ont peurs!!! Peur de prendre des vraies décisions, peur que l'autre les blesse, peur de vivre vraiment, peur de pas être la première, la préférée, j'en passe et des meilleurs!
Je crois qu'une bonne et belle chanson comme celle de Philippe Léotard: JEUNE FILLE INTERDITE : http://www.deezer.com/fr/music/philippe-leotard#music/philippe-leotard

Aller jusqu'à : "les grands prix charles cros" et chanson n°6
Vital pour l'homme! Please!
Comme j'ai eu peur moi aussi quelques fois dans les bras d'un homme! En voyant les gestes et l'amour de mon père, homme qui aimait les femmes... L'amour se gagne, il est rare, et ce qui fait semblant face à cette suprême humilité est dégueulasse!
Please, écoute "jeune fille interdite"

Écrit par : Marie | 03/07/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.