21/06/2010

Papillons

papillons-09

L'homme rentre à l'instant. Il a passé tout le weekend avec Jade. Près de Jade. Chez Jade. Samedi ils ont fait les boutiques à fringues. Puis se sont tapés un petit resto. Et la nuit, il est resté dormir chez elle. Au matin, elle lui a fait un chocolat chaud avec du pain brioche, encore chaud aussi, because elle l'avait cuit elle-même avec une machine à faire du pain, où il faut mettre de la farine, du beurre et plein d'autres trucs et de machins pour faire du pain, et ensuite on pousse sur un bouton et deux heures après on a du pain. L'après-midi ils ont été en zhollande dans un méga magasin à meubles où elle a acheté deux armoires, une genre bibliothèque pour y ranger ses bouquins et une autre pour y exposer ses bibelots. Et maintenant, l'homme est chez lui. Et l'homme se sent étrangement bien. Il sait pas si c'est la psy, déjà, avec ses petites phrases tellement justes, ou si c'est Jade avec ses petits gestes tellement tendres, ou si c'est les deux, mais c'est comme si ce soir, une nuée de papillons venaient le caresser de leurs ailes, là, juste derrière le nombril.

00:11 | Commentaires (2) |

Commentaires

Ca fait du bien de te lire ce matin.
Non, ce n'est pas la psy, ni Jade.... c'est TOI l'artisan de tout cela. TOI et rien que TOI !

Écrit par : C | 21/06/2010

Répondre à ce commentaire

Vlinders in de buik..... Vivre ce moment, les questions seront pour plus tard....

J'aime bien la bd: Psy :-)....

Écrit par : Sacha | 24/06/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.