10/06/2010

Congrès

ChampagneCompressed

Non, aujourd'hui l'homme n'écrira rien sur ses états d'âme. Est trop crevé pour en avoir, le mec. Vient tout juste de clôturer le congrès qu'il a organisé. Enfin, pas organisé tout seul évidemment, mais tout de même. Bilan, 4 jours de congrès, 36 sessions, 1 réception avec amuse-bouche, 2 drinks sans amuse-bouche,  2 bouffes style buffet et 1 bouffe genre gala. Et donc bienséance et conversations polies et discussions business et échanges d'amabilités et tout le saint bordel. Résultat, trois nuits consécutives où il a débarqué dans son appart en nage, trempé de sueur, à force d'avoir joué les intéressés pour des histoires qui ne l'intéressent pas, les passionnés pour des bazars qui ne le passionnent pas. Trois nuits consécutives où il est rentré chez lui naufragé, au bord de l'asphyxie, au secours, de l'air de l'air. Because a dû répéter cent fois d'affilée enchanté, heureux de vous rencontrer, ravi d'avoir fait votre connaissance, à cent frangines et michetons de cent origines, races et nationalités, en cent langues différentes, dont le lapon oriental et le guatémaltèque du sud, et dont il n'a cent fois rien, mais alors strictement rien à cirer et dont il sait pertinemment bien qu'il ne les  rencontrera plus jamais, ni dans cette vie ni dans les cent autres après, du moins s'y en a encore. Non non, dur dur d'être social.

17:39 | Commentaires (10) |

Commentaires

alors là je comprends
j'ai les memes difficultés avec des personnes qui me sont étrangères et avec qui je ne partage rien avec qui je dois composer

Écrit par : imagine | 10/06/2010

Répondre à ce commentaire

La prochaine fois tu me préviens que je te file 100 de mes cartes de visite...;=) business is business, no ?
bisous

Écrit par : isa | 10/06/2010

Répondre à ce commentaire

@ Isa J'ai une meilleure idée : la prochaine fois, je te prends avec moi :-)) mais ce que je prends aussi, c'est 10% de tes ventes... mmmwwwouaaah ahahah... Ben ouais, biznezz iz biznezz, hein :-)) Naaaan, sérieux, je te prends avec moi et tout est pour toi... C'est pas beau, ça ? Ah bon ! Allez, bisous et A+ :-)))

Écrit par : Un homme | 10/06/2010

Répondre à ce commentaire

Quand j'étais enfant je me disais qu'il n'y avait que les pères de famille qui était obligé de faire toutes ces concessions pour nourrir leurs bambins, mais je vois qu'il y en a aussi qui sans d'autres obligations qu'eux-mêmes se surpassent en devoirs. Ça pourrait aussi être par amour de la simplicité afin de n'avoir du temps que pour la femme aimée, mais même pas, là aussi c'est de la galère. Alors c'est quoi ce que l'homme désire vraiment, ses rêves, ses plaisirs? Se torturer?

Écrit par : marie | 10/06/2010

Répondre à ce commentaire

Peut-être n'ai-je pas bien saisi le sens de ce billet... Cynisme ou réalité? Si c'est vraiment ce que tu ressens, alors je trouve vraiment dommage que tu n'ai pas plus le respect pour ton propre travail accompli. De plus, si ce congrès a été un succès, tu devrais en retirer une certaine satisfaction non?
Si pas, alors peut-être est-il temps de penser à tout simplement arrêter? Pour toi principalement, mais aussi pour ceux qui travaillent (ou triment?) à tes côtés.

Écrit par : C | 11/06/2010

Répondre à ce commentaire

@ C Ben oui, le congrès a été un succès, merci :-))Mais y a vraiment plus des masses de trucs qui enthousiasment encore l'homme...

Écrit par : Un homme | 11/06/2010

Répondre à ce commentaire

@ Marie Ben non, l'homme n'est pas maso et ne se torture pas pour son plaisir, mais il existe encore quelque chose comme des obligations professionnelles... Et comme l'homme est un perfectionniste...

Écrit par : Un homme | 11/06/2010

Répondre à ce commentaire

difficile de vivre avec un perfectionniste :)

Écrit par : imagine | 11/06/2010

Répondre à ce commentaire

Luc tu m'as fais rire :=))))

ps: putain!!!, qu'est ce qu'on s'entend bien toi et moi...:=))

oups pardon pour le gros mot

Écrit par : isa | 11/06/2010

Répondre à ce commentaire

Solitude ....voilà, j'ai ma dose, j'ai lu quelques articles, le style toujours aussi bien...et je reviens à celui-ci pour ma conclusion de mon passage:

j'ai découvert le prénom, l'age....et la prétention de l'homme....rien de grave en soi, juste que la parfaite prétention amène à la parfaite solitude....

Je ne juge pas, je ne peux me le permettre, puisque je le suis aussi :-)et j'aime la solitude

A bientôt donc

Écrit par : Sacha | 24/06/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.