24/05/2010

Ailes

Les_ailes_de_la_nuit_by_Mar

Quand l'homme regarde autour de lui, il constate que les couples qui durent sont ceux où l'un des partenaires se gomme, s'efface, se sacrifie. Pour se mettre au service de l'autre. Remplir les souhaits de l'autre. Obéir à l'autre. Et aujourd'hui ce partenaire dominé c'est toujours, ou presque, l'homme. Apparemment les femmes dominées, elles, n'ont pas trop d'états d'âme et se taillent vite fait, laissant le mâle dominant tout seul, avec personne à dominer. Bravo les frangines, z'avez raison, bien fait pour sa pomme. Et donc l'homme se demande s'il est bien fait pour vivre en couple. Attention hein, pas qu'il soit le moins du monde du style petit-caporal-c'est-moi-le-chef-point-barre ou du genre à accaparer, à envahir ou à étouffer l'autre. Non. Au contraire. La liberté de l'autre lui est sacrée. Plus même, pour l'homme, la liberté de l'autre est une condition essentielle à l'amour. L'amour ne peut être vrai que s'il est vécu librement. Mais faut pas essayer non plus de complètement le bouffer, hein, le mec. Il a absolument besoin d'une minimale bulle personnelle, d'un morceau d'espace rien qu'à lui, d'une portion d'oxygène individuelle. Deux est son chiffre, c'est vrai, mais un deux comme un grand ciel où chacun accorderait à l'autre le coin d'azur qui lui est nécessaire. Et auquel il a droit. Et donc pas question de couper des ailes. Ni ses propres ailes ni celles de l'autre.  

11:01 | Commentaires (5) |

Commentaires

... Alors ô Luc, mon bel Icare, envole toi...

Écrit par : isa | 24/05/2010

Répondre à ce commentaire

Il existe une base invisible qui interdit à l'autre à priori de couper les ailes d'un autre. Une base qui suspend à la fois le pouvoir et les intérêts ou leur assigne une limite de façon NON CONTRAIGNANTE. Il n'y a qu'avec des personnes qui connaissent et respectent cette base qu'une vie à deux est possible.
PS: la différence entre une leçon de morale et un dire c'est qu'une leçon de morale dit qu'elle sait, alors qu'un dire ose ce qu'il voit.

Écrit par : Marie | 24/05/2010

Répondre à ce commentaire

*Soupir* Et peu d'êtres connaissent cette base....

Écrit par : Sacha | 25/05/2010

Répondre à ce commentaire

Dommage!

Écrit par : Marie | 26/05/2010

Répondre à ce commentaire

... Pas de base. C'est la loi du dominé/dominant. L'essentiel est de trouver l'équilibre dans cet aspect dominé/dominant. Et puis le mot amour est un bien grand mot. Il se construit au fil du temps,aussi bien dans les vagues montantes que descendantes. Ces dernières sont celles qui solidifient ou détruisent.

Écrit par : Max-Louis | 26/05/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.