14/05/2010

Marionnettes

marionnettes

Parfois la vie perd son chemin. Se paume en cours de route. Bifurque là où il fallait pas. Tourne en rond. Revient au point de départ. Et reprend la direction qu'elle n'aurait jamais dû quitter. Toute cette intro à la con pour dire que rien n'est toujours gagné pour toujours. Et que rien n'est jamais perdu à jamais. Toute fin peut être un début qu'on ignore encore. Et tout début peut porter en lui une fin qu'on ne peut soupçonner. Car il existe des forces inconnues qui se jouent de nous et contre lesquelles on ne peut rien. Les ficelles, personne ne sait au juste qui ou quoi les tirent. La seule chose qui est sûre, c'est que c'est pas nous. Si bien que finalement, ça ne sert strictement plus à rien ni d'espérer ni de désespérer.

18:30 | Commentaires (6) |

Commentaires

Allez un ptite tape derrière la tete
c'est toi qui fais ta vie
tu peux toujours dire que ce n'est pas toi pour te justifier, mais c'est bien toi qui fait face à tes choix, tu décides ou non d'emprunter un chemin
Quand j'ai passé ma période sombre aussi, je pensais comme toi... Et je me suis vite rendue compte que si je ne me bougeait pas personne ne me bougerait pour moi ;)

Écrit par : imagine | 14/05/2010

Répondre à ce commentaire

Hello D'accord avec Imagine

Écrit par : Carla | 15/05/2010

Répondre à ce commentaire

Quelque peu d'accord avec Imagine et Carla. "Quelque peu" : c'est ma raison qui me dicte ces mots. Mais la raison c'est quand on n'est pas impliqué sentimentalement. C'est vrai que tu as toutes les cartes en main pour décider de TA vie....mais....mais, je commence à te connaitre. Ce n'est pas trop "ta" vie, mais celle des autres qui semblent t'importer pour le moment. Surtout ne faire souffrir personne en sautant à pieds joints dans le bonheur, ne pas construire ce bonheur sur le malheur de qui que ce soit. Peut-être n'en es-tu pas encore à appliquer les préceptes de ton billet précédent....
Patience. Tout cela est un cheminement normal, et un jour tu te transformeras en expert "es ficelles". Ce n'est pas le but qui importe, mais la route pour y arriver.

Écrit par : Victoire | 15/05/2010

Répondre à ce commentaire

Tant que ce n'est pas un manipulateur ou une manipulatrice qui écrit cela, ça fait tellement de bien de lire ce que tu viens d'écrire l'homme! C'est tellement bon d'être enfin ouvert à l'imprévu!

Écrit par : Marie | 15/05/2010

Répondre à ce commentaire

Oui et non Certes nous sommes maitre de notre vie mais avant il faut reconnaitre notre impuissance face à certains évènements.
Cordialement
Marylène

Écrit par : Marylène | 16/05/2010

Répondre à ce commentaire

Le corps et l'esprit, ma maison Les marionnettes n'amusent que les enfants et les gens d'esprit.[George Sand]

Écrit par : Sacha | 19/05/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.