22/04/2010

Supermarché

h-3-1068094-1249635610

Samedi dernier, en début de soirée, Jade et l'homme se sont tapés le Delhaize ensemble. Elle lui a dit que ça faisait des années que ça ne lui était plus arrivé, le supermarché avec quelqu'un à ses côtés. Même alors qu'elle était encore mariée. L'homme comprend tout à fait. C'était du kif pour lui. Alors évidemment, d'un côté, il s'est trouvé un rien con, à pousser derrière elle une charrette à la con, entre des rayons à la con, comme tous ces schpountz à la con derrière leurs nanas à la con, et qui d'ailleurs le faisaient toujours marrer tant il les trouvait pathétiques. Voire même un rien émasculés. Genre pantoufle. Style lavette. Et qu'il regardait donc hilare, l'oeil goguenard, un petit rire moqueur, là, quelque part. Alors que maintenant, ben, c'était lui, dans le rôle du schpountz. D'un autre côté... d'un autre côté... ben... il a trouvé ça pas mal. Il a même trouvé ça... ben ouais... disons-le franchement... plutôt chouette. A deux, tout change.    

20:10 | Commentaires (4) |

Commentaires

... Le PARTAGE, il n'y a que ça de vrai. Il est vécu avec le mot AMOUR en filigrane, ce qui rend ce partage plus fort, authentique.

Écrit par : Max-Louis | 22/04/2010

Répondre à ce commentaire

A Max-Louis Superbe, ta phrase... Tellement juste... Quelques mots et tout est dit... :-))

Écrit par : Un homme | 22/04/2010

Répondre à ce commentaire

Elle, lui, posés sur une toile font un joli tableau même au supermarché. C'est chouette de te lire, il y a un puissant goût de vie dans tout ça.
Marie

Écrit par : Marie | 23/04/2010

Répondre à ce commentaire

Bien vu en effet de la part de Max-Louis.... Les "petites conneries du quotidien" comme je les appelle nourissent aussi l'amour.
J'ai comme l'impression que tout ce que tu racontes dernièrement c'est un peu comme si tu posais les jalons d'une belle histoire d'amour. Même si tu n'oses pas encore y croire.

Écrit par : C | 23/04/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.