05/04/2010

Piégé

00794246-photo-affiche-le-pige-a-cons

Hier après-midi, l'homme s'est fait piéger comme un amateur. C'est la femme d'en-bas qui lui file un SMS. Envie d'un petit café ? D'un morceau de tarte ? L'homme descend et, oh surprise, elle est pas seule. Surprise bis, y a sa soeur qui est là. Alors présentations. Et moi je suis et moi je m'appelle et enchanté et moi pareil et blablabla. Aaah, c'est un souci majeur ça. Tu te tapes une nana, ce qui est déjà pas évident à gérer, mais en plus, et pour le même prix, tu dois te taper tout son arbre généalogique. Les ascendants, les descendants, les collatéraux et tout ce qui bouge autour. Enfin bon. C'est pas encore le plus grave. Le plus grave c'est que la femme d'en-bas, mine de rien, est en train d'officialiser le machin. Et ça, en plus du fait qu'elle ne cesse de répéter à tous vents qu'ils ne sont vraiment pas un couple, qu'ils sont tous les deux singles et autres trucs à la con, comme si elle voulait quelque part se persuader elle-même, c'est tout de même inquiétant, hein. Non non, ça craint.     

12:06 | Commentaires (9) |

Commentaires

je comprends et je partage : le sexe s'il existe existera toujours même sans sentiment amoureux qui peut ou non apparaitre (mais c'est plus passionnel qu'amoureux). Il est voué à perdurer. Le sentiment amoureux, lui, ne dure pas et s'il asphyxie le sexe, la relation est vouée à l'échec

Écrit par : imagine | 05/04/2010

Répondre à ce commentaire

Idem je comprends ta réaction... Pas très malin de la femme d'en-bas ça, et pas très joli non plus. Moi j'appelle cela de la ma-ni-pu-la-tion.

Écrit par : C | 05/04/2010

Répondre à ce commentaire

... C'est l'effet éventail. Elle veut garder pour vous deux cette relation. Elle minimise ainsi devant sa famille (ici sa soeur) l'ampleur de cette idylle.
Les sentiments amoureux peuvent durer toute une vie, ainsi que le sexe, et inversement ils peuvent se tarir. Mais bon, je ne vais pas vous faire une dissertation sur le sujet, cela ne servirait pas à grand chose.

Écrit par : Max-Louis | 05/04/2010

Répondre à ce commentaire

Danse Plusieurs types de danses ...
la valse, le tango ou le petard qui tire ses balles et fait danser la gigue ...
Au vu des mots l'homme se sent piege et ca c'est une sensation pas agreable ...
ca tangue la barque

Écrit par : sugoisugoi | 06/04/2010

Répondre à ce commentaire

Je note que "A CONS" est souligné.

Écrit par : Marie | 06/04/2010

Répondre à ce commentaire

"Dire en revoir que c’est dur ! Dire oui, je suis partie depuis longtemps et tu as perdu ma route. Tu as perdu ma route et tu pleures, mais c’est ainsi et nous devons bien nous y résoudre. Regarde toutes ses armes, toutes ses esprits totalitaristes qui ont peur de perdre. Veux-tu qu’ils nous tuent ? Oublie tes obsessions, oublie que je pourrais disparaître, cesse de jouer l’éternelle comédie des âmes figées. Je suis partie. C’est vrai je n’ai pas pris le temps de te dire au revoir. J’ai été entière. Est-ce pour cela que tu devrais me tuer ? C’est seulement en se quittant qu’il est possible de continuer ensemble et ceux qui ne veulent pas partir à temps, font mourir toute relation.
Cela peut te paraître douloureux, mais c’est encore plus douloureux de tuer pour garder l’autre prisonnier dans une morale inexistante. Il y tant de façons de tuer ! Inutile de s’étendre là-dessus. Le poignard que tu veux enfoncer dans ma poitrine se retourne contre toi car pendant que tu crois me retenir, je suis déjà partie depuis longtemps. En fait, je ne suis revenue que pour te dire au revoir mais tu est sourd, tu n’entends rien, tu ne veux pas entendre même un au revoir. Alors je quitte le navire. Je ne peux pas rester dans tes attaches mortelles. Ceux qui connaissent la liberté entendront ces mots à ta place et si tu as choisis la mort, moi j’ai choisi la vie. Ta colère n’y changera rien. Mon cœur, tu ne le tueras jamais."
Je trouve ce texte en correspondance avec certaines de tes questions

Écrit par : Marie | 07/04/2010

Répondre à ce commentaire

Marie Euh... ton texte est intéressant, mais un rien trop violent et trop sombre en ce qui me concerne. Ceci dit, il ne m'interpelle pas trop... Mais peut-être que je pige pas tout ou même rien du tout... Because, et là je vais t'étonner, mais l'homme n'est pas toujours génial :-)))

Écrit par : Un homme | 07/04/2010

Répondre à ce commentaire

oui, c'est sans doute beaucoup trop intime, et oui, j'aime les génies et ce que je trouve violent, c'est l'ignorance et l'uniformisation de tous. Tu exposes une femme, dites "femme d'en bas" sur un blog comme ça, et j'ai pensé très naivement c'est vrai, mais il m'arrive de l'être et je n'en ai pas honte, oui, j'ai pensé que tu étais sincère. Je comprends maintenant que tu t'amuses bien en déshabillant cette femme sans son autorisation sur ces pages. Je n'aimerais pas être à sa place!

Écrit par : Marie | 07/04/2010

Répondre à ce commentaire

Marie Trois choses pour être clair :
1. je suis toujours sincère
2. je respecte cette femme "d'en-bas"
3. je ne déshabille personne, juste une histoire

Écrit par : Un homme | 08/04/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.