04/04/2010

Plic-ploc

tuyaux2l

Il ne sait pas comment sera demain, mais aujourd'hui l'homme se sent parfaitement à l'aise dans sa relation avec la femme d'en-bas. Une relation plic-ploc. A la carte. Sans menu du jour. Décidément, Oscar Wilde avait tout à fait raison d'écrire qu'on peut parfaitement être heureux avec une femme à condition de ne pas l'aimer. D'autant plus que, paradoxe du relationnel, plus on se détache, plus l'autre s'attache. Plus tu t'en fous, plus t'as tout. Plus tu chasses, plus l'autre s'efface. Cruel aussi d'ailleurs, ce paradoxe. Le premier qui aime est foutu, alors que l'autre est dans un fauteuil. Aaah évidemment, point de vue émotion, c'est pas comparable. Because c'est sûr, un sentiment qui ne brûle pas, n'est que l'ombre du sentiment. Du vrai sentiment. C'est pas pour rien que le sens premier du mot passion est souffrance. Maintenant, la brûlure, c'est pas ce qui est vraiment de plus agréable non plus. Enfin, jeudi prochain elle part pour quatre jours à Biarritz, pour son boulot. On verra alors si l'homme se sentira encore aussi bien...

    

12:35 | Commentaires (14) |

Commentaires

L'homme ce n'est oscar wilde qui a raison (il a raison dans le principe... on avance, on recule... etc.) mais je pense que cette variation n'intervient vraiment que lorsque l'un joue avec l'autre, ou l'autre avec un. Alors au lieu de jouer, faudrait peut-etre que chacun soit sincere sur ses attentes et là au moins il n'y aurait plus d'ambiguité ;))
hé oui... l'homme, tu as du passer ta vie à jouer, c'est sans doute pour ça que tout pue la solitude et l'autosuffisance chez toi...
oups je suis pas tendre hein.
désolée.
je ne peux pas etre diplomate tous les jours.

Écrit par : imagine | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

imagine La vie est un théâtre. Tout les genres y sont représentés, pour les meilleur(e)s avoir plusieurs rôles. L'essentiel est d'être dans son personnage, selon l'événement. Cela s'appelle l'adaptabilité ou mieux, parfois, la survie. Mais n'était-il pas dit : " chassez le naturel, il revient au galop". :))

Écrit par : Max-Louis | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

chassez le naturel, il revient au galop". :)) qu'est-ce donc que ceci ?
dois-je le prendre pour moi... me voilà parano ;))

Écrit par : imagine | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

d'accord avec imagine...

la petite phrase d'en haut me fait rigoler
"la beauté du vrai et la vraie beauté......"

l'homme aime s'écouter parler
à part ça...
pfff.

Écrit par : cloche | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

imagine, bis non, imagine, tu n'es pas parano, soit rassurée.:))) J'écrivais simplement que certains rôles étaient portés, mais qu'il arrivait, pour chacune et chacun de nous, un retour " aux sources " naturel de notre personnage, si ce n'est personnalité, d'où " chassez le naturel, il revient au galop" :)))

Écrit par : Max-Louis | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

^^ dois-je en conclure Max-Louis que toi aussi tu t'es déjà égaré pour redevenir ce que tu as toujours été ? ;))

Merci la cloche ;)) cloche de pâques ? lapin ? etc. ?

Écrit par : imagine | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

imagine, bis Qui sait si mes égarements n'étaient pas ce moi-même ?
Je vais me verser une bonne rasade whisky.

Écrit par : Max-Louis | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

imagine, ter En vérité, je ne suis pas fréquentable. Il vaut mieux m'éviter.

Écrit par : Max-Louis | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

pas avant que tu arrivesa au sexties ;)))) lool

Écrit par : imagine | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

J'aime la dualité et je me fie à mon intuition ;))
je suis une grande fille ;) laisse moi en juger par moi-meme ;)

Écrit par : imagine | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

ce que je veux dire par là - désolée l'homme, je squatte -
c'est qu'importe l'écrin...
(j'espère ne pas encore avoir dit une bêtise)
:)

Écrit par : imagine | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

imagine, quater Il suffit de peu pour arriver à l'article suivant : quinquies :)))
Mais ne brûlons pas les étapes ;)))
La dualité a des revers, comme au tennis, il faut une bonne assise, tout en ayant puissance, agilité, stratégie et endurance :)))

Écrit par : Max-Louis | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

Mille excuses aussi, à l'homme. Cela ne m'est pas coutumier.

Écrit par : Max-Louis | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

puissance, agilité, stratégie et endurance rien que ça ;))
un véritable fauve ! ;))

Écrit par : imagine | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.