09/02/2010

Con

6a00d8341d6e4453ef0120a69b5eb2970c-500wi

L'homme est con. Quoi !? Qui est-ce qui a dit que ça on savait déjà ? Non mais, ça va aller, oui ! Ah bon ! Non non, l'homme savait évidemment que les femmes étaient libérées. Intellectuellement, socialement, financièrement, économiquement et tout ce qu'on veut. Ce qui est bien. Ce qui est heureux pour elles. Ce qui n'est pas trop tôt. Ce qui n'est que juste. Et pleinement mérité. Et donc, il applaudit sans réserve, le gars, et approuve sur toute la ligne. Bravo les frangines, z'êtes enfin là où vous devez être. Super. Mais s'il écrit qu'il est con, mais alors vraiment con, c'est qu'il croyait aussi qu'après tout ça, les femmes auraient tout de même eu l'intelligence, le réflexe, le don de rester aussi elles-mêmes. De rester femmes. Qu'elles auraient su, quelque part, préserver leur féminité. Dans leur coeur et dans leur corps. Et que lorsqu'elles se donnaient, ben, c'était quand même encore par amour. Et ben non. Alors que pour le mec ici présent appelé l'homme, le corps d'une femme a encore toujours quelque chose de sacré, de divin, de mystérieux, un peu comme une église quoi, ben, pour les nanas elles-mêmes, assez curieusement, c'est plus du tout le cas. Alors, l'homme, ça l'attriste.  

22:40 | Commentaires (5) |

Commentaires

Mal afranchissement et consumérisme A force de devoir se battre pour avoir le même statut que les hommes, certaines en oublient de rester des femmes.

Ceci dit, je pense qu'autant l'on peut trouver des hommes qui voient quelque chose de sacré dans l'acte sexuel, autant on peut en trouver qui consomment, tout simplement, comme ils consomment le reste de ce que la nature offre. Et pareil pour les femmes.

Écrit par : Jess | 10/02/2010

Répondre à ce commentaire

bouhhhh faut pas mettre des photos comme ça de mon ancien quartier...! :-(

con? euh, ptête pas con, une part de naiveté, sûrement, et de romantisme, certes...ce qui est, tout à ton honneur.

ps: la prochaine fois, je voudrais bien station Cadet stp.

bisous.:-))

Écrit par : isa | 10/02/2010

Répondre à ce commentaire

Oui Ah ça, pour être con, tu es vraiment con, c'est un fait certain.

Écrit par : M | 10/02/2010

Répondre à ce commentaire

si je peux me permettre... ... ce qui est con, ce sont les discours généralistes "les Femmes, vous êtes comme ci; nous les Hommes, nous sommes comme ça". Mars et Vénus et patati et patata.
Pour ma part, je me sens encore très concernée par l'idée que mon corps n'est réservé qu'à mon Amoureux et je ne saurais me donner sans amour.
Je suis sans doute préhistorique mais au moins je reste Moi.

Un bon conseil : pour ne pas se sentir con, mieux vaut se réserver des situations et des contacts nous grandissent...

Écrit par : Céline | 10/02/2010

Répondre à ce commentaire

Ras-le-bol des stéréotypes en 2010 Assez de rififi sur les femmes qui bossent pour gagner leur croutte, surtout quand elles s'en sortent bien et prouvent ainsi leur compétences...je trouve que les femmes d'aujourd'hui sont des "wonder"woman: elles bossent, élèvent leurs gosses (de plus en plus seules),font les courses, parfument la maison avec la potée du soir, remplissent le lave-vaiselle, font le linge, nettoyent, déposent les enfants à l'école, aux activités et en plus! sont fraîches et pimpantes pour leur "amoureux"!
Maintenant femmes et hommes sont concurrents alors qu'ils devraient être tout simplement complémentaires....moi, femme, je serai la tête et toi, l'homme, tu seras les jambes, ok? mdr....

Écrit par : Sacha | 14/02/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.