16/01/2010

Humour

fou-rire-tamara-mellon-299780

Sur ce coup-ci, l'homme va écrire un machin humoristique. Naaan !? Si ! Et en plus sur un sujet  qui est déjà comique en soi, à savoir... l'humour. Naaaan !? Wouèèèèè ! Aaaah là, ça vous étonne, hein. Même plus, ça vous interloque (comme on dit chez les fripiers). Ben ouais, à ses heures, l'homme sait être amusant. Même, des fois, léger. Et spirituel aussi. Bref, il a comme un sens de l'humour. Parfois un peu particulier, mais qui plaît. Surtout aux frangines. Très important ça. Si tu veux emballer une nana vite fait, faut la faire rire. Non seulement c'est impérativement impérieux mais de surcroît obligatoirement nécessaire. Toutefois, le souci majeur c'est pas tant de lever une nénette, c'est plutôt ce qui se passe après. C'est quand on tombe amoureux. Et donc, automatiquement, dans le sérieux. Car une fois embarqué dans un truc du genre romantique, là, on rigole plus. Si tu lui bafouilles je t'aime et que tu t'esclaffes en même temps, y a peu de chance que ta mayonnaise prenne, hein, c'est clair. Lui parler d'amour en te fendant la pêche, là, y a comme un risque niveau crédibilité, non ? Et donc, à ce stade-là, tout se complique. Surtout qu'en plus les frangines ça veut absolument avoir du fun. Dès qu'elles n'en ont plus, du fun, c'est salut bonsoir, heureuse de t'avoir connu, le mec, et à plus jamais. C'est pourquoi la relation amoureuse chez tant de beaux ténébreux à la sentimentalité un rien trop sirupeuse se réduit si souvent à une trajectoire elliptique d'une tragique brièveté, qu'on peut aisément résumer en cinq mots : rire, jouir, se faire sortir. Aaah chez les frangines, tout est une question d'équilibre. Si tu veux réussir ton cirque, faut savoir balancer sur la corde raide entre l'amour et l'humour. Tu piges pas ça, t'es foutu. Surtout qu'en-dessous, y a pas de filet. 

10:58 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.