13/01/2010

Bouée

bou-e-bois

"Alors oui, entre lui et moi il y a quelque chose qui durera toujours, un lien fort, une entente spéciale...mais, pour moi, ça n'est plus de l'amour.
De la tendresse, de la complicité, une amitié spéciale et précieuse, un sentiment de compréhension partagée, mais pas d'amour.
N'es-tu pas en train (quoique moi je voyage avec le tram) de confondre tout ça !?
Ou alors, l'homme est-il simplement fatigué ?"

Le machin ici au-dessus, c'est pas l'homme qui l'a écrit. C'est, texto, d'une frangine qui l'a fourgué dans le mêle-boxe du mec. Et qui a vachement raison en plus. Non non, faut faire gaffe. La solitude est un très mauvais conseiller. Elle te fait embrasser la première bouche qui passe. Ou saisir la dernière bouée qui reste. Les deux sont à éviter. A tout prix.

12:38 | Commentaires (3) |

Commentaires

Oui mais ne jamais comparer son histoire à celle d'un(e) autre... Chaque histoire a son histoire.. Et puis la frangine là elle dit : "De la tendresse, de la complicité, une amitié spéciale et précieuse, un sentiment de compréhension partagée, mais pas d'amour"... ben c'est quoi alors l'amour si c'est pas quelque chose qui durera toujours, un lien fort, une entente spéciale avec tendresse, complicité, amitié spéciale et précieuse et sentiment de compréhension partagée ?
De l'auto-suggestion?

Écrit par : C | 13/01/2010

Répondre à ce commentaire

C Pfff, l'homme sait plus rien... et veut plus rien savoir... La vie peut faire de lui ce qu'elle veut, il s'en fout...

Écrit par : Un homme | 13/01/2010

Répondre à ce commentaire

Comment ça l'Homme s'en fout? Et pourquoi on se décarcasse nous alors ?

Écrit par : C | 14/01/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.