08/12/2009

mieux ?

icelady

Il existe apparemment des femmes qui, entre les draps, parviennent à se lâcher totalement, pour juste après, une fois fringuées, se refermer comme une huître. Des femmes qui ouvrent leur corps, sans rien exposer de leur coeur. Des femmes qui se laissent pénétrer physiquement, sans d'aucune manière se laisser pénétrer émotionnellement. Désolé, mais ce genre de cloisonnement, par ailleurs un rien schizo sur les bords, ben, l'homme il pige pas. Plus encore, ça lui glace le sang, au mec. Et même, à la limite, le répugne. D'autant que, et attention les frangines, ici il va vous étonner, le pieu c'est pas la priorité de l'homme. C'est la tendresse qu'il cherche, pas les jambes en l'air. Alors ouais d'accord, ce style de nanas diront qu'elles ont peur de se lier, qu'elles ne sont pas prêtes pour une nouvelle relation ou une salade du même genre. Mais alors faut être conséquent, hein. Et pas se donner, si on sait pertinent bien, qu'à part ça, on a rien d'autre à offrir. Alors l'homme se pose des questions. Enfin, la question. Celle qu'on devrait toujours se poser quand on a comme un doute. Est-ce que ce serait mieux sans ? Et ben, sur ce coup, y a pas photo. Vachement mieux, que ce serait sans. Alors l'homme, il va couper des ponts.        

21:17 | Commentaires (3) |

Commentaires

ça a le mérite d'être clair!
bonne journée

Écrit par : Patricia | 09/12/2009

Répondre à ce commentaire

On croit à tort que la tendresse est ce qui "reste" après tout le reste. Et pourtant - - et là l'Homme je suis exceptionnellement d'accord avec toi (on devrait fêter ça non?) - - la tendresse est ce qui précède tout le reste.
Tout ce qui suit la tendresse n'en est que l'apothéose.

Écrit par : C | 10/12/2009

Répondre à ce commentaire

Ah ! ben ça fait plaisir de retrouver l'homme,
il était temps, méconnaissable qu'il était devenu !

Écrit par : après C, voilà D | 10/12/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.